Retour à Alimentation

Produire et manger local en Wallonie

(c) Istock (c) Istock

La Wallonie engage une somme de 11,7 millions d'euros pour soutenir l'alimentation durable sur son territoire et insuffler une dynamique de collaboration entre villes et campagnes, structures locales et projets transversaux.


En septembre dernier, le gouvernement wallon lançait un appel à projets en vue de soutenir des innovations dans le domaine de l'alimentation durable et locale. Sur les 145 projets déposés, 46 ont finalement été retenus et bénéficieront d'un financement allant jusqu'à 100.000 euros annuels durant trois ans.

Les projets sélectionnés sont répartis équitablement dans toutes les provinces, entre zones urbaines et rurales, entre local et transversal. Ils touchent à des domaines aussi variés que la production de légumes bio, la culture de céréales bio, la production d'huile de tournesol, ou encore le soutien au développement d'une "ceinture alimentaire", c’est-à-dire d'un partenariat entre une ville et les zones rurales qui l'entourent en vue d'atteindre la souveraineté alimentaire. 

La crise sanitaire a fait ressurgir le besoin de développer des circuits courts. "Il faut passer à la vitesse supérieure pour accélérer la transition de notre système alimentaire en le relocalisant sur notre territoire", commente Céline Tellier, ministre en charge du développement durable en Wallonie. "Des produits locaux de qualité, accessibles financièrement et bons pour la santé correspondent à une demande croissante des citoyens. De plus en plus d’agriculteurs aussi souhaitent ainsi revaloriser leurs revenus.

En plus du coup de pouce financier, les 46 initiatives retenues bénéficieront d'une mise en réseau leur permettant d'échanger leurs bonnes pratiques et expériences, et de collaborer. Le Gouvernement de Wallonie met ainsi en application les objectifs annoncés de la stratégie "Manger demain" (1) et du référentiel "Vers une alimentation durable en Wallonie" (2).


1) mangerdemain.be

(2) Téléchargeable sur mangerbouger.be