Activités physiques

À vos marques, bougez ! (PARTIE I)

L’été, le rythme est souvent moins effréné. L’occasion de pratiquer son sport favori ou d’en découvrir de nouveaux. En Marche recense une série d’activités sportives, des plus méconnues aux plus farfelues mais toujours utiles pour prendre soin de soi.

5 min.
(c)AdobeStock
(c)AdobeStock
Sandrine Cosentino

Sandrine Cosentino

Homme d'un âge mûr sur un skateboardÀ bas les clichés

Les stéréotypes liés au sport ont la peau dure. Pourtant, les mentalités évoluent et de plus enplus de personnes cassent les codes.

À l'âge de 81 ans, Yoshio Kinoshitase lance dans la pratique du skateboard et inspire de nombreuses personnes sur la toile. Cette discipline, habituellement "réservée" aux jeunes, aurait des bienfaits pour renforcer sa capacité de concentration et son équilibre. Plus d'infos : Belgian Skateboard Association > bsa.be

Destinée aux plus de 55 ans, la pétanque ? Pas du tout ! Thomas Colinet, 17 ans, a classé la Belgique sur la plus haute marche du podium au concours de tir lors de la 7e édition du tournoi International Juniors à Vezon (France), en avril 2022. La relève est assurée pour ce sport pratiqué tant par les garçons que par les filles. Plus d'infos : Fédération belge francophone de pétanque > fbfp.be

Discipline onéreuse et jugée comme trop sérieuse, la plongée sous-marine n'aurait pas vraiment la cote auprès des jeunes, attirant un public ayant dépassé la quarantaine. Mais des clubs adaptent leurs activités pour faire se côtoyer les membres d’âges différents et pour que sa pratique soit plus fun aux yeux des nouvelles générations. Plus d'infos : Ligue francophonebelge de recherches et d'activités subaquatiques > lifras.be

Depuis 1991, les nouveaux sports admis au programme des Jeux olympiques doivent obligatoirement comprendre des épreuves féminines. À Londres en 2012, les femmes concouraient pour la première fois dans tous les sports programmés. Cependant, l’inverse n’est pas vrai. La natation synchronisée et la gymnastique rythmique restent fermées aux hommes aux JO. Pourtant, de plus en plus d'hommes s'intéressent à la natation synchronisée, sport très complet qui demande un bon niveau de natation et un sens artistique. Les hommes ont officiellement fait leur entrée dans les compétitions internationales en 2014. Ce premier pas influencera-t-il le règlement des JO 2024 à Paris ? Plus d'infos : Fédération francophone belge de natation >ffbn.be

Originaire des États-Unis, le cheerleading (enchainement de gymnastique caractérisé par les portés : acrobaties, voltige, pyramides) est un sport d'équipe, à ne pas confondre avec la Pom'dance ou pom pom girls (chorégraphie de danse avec des pompons), bien que les deux disciplines puissent être liées. En 2010, la Belgique comptait moins de 10 clubs. En 2022, 26 clubs sont actuellement en activité. En Amérique du Sud et du Nord, beaucoup d'équipes sont mixtes ou majoritairement masculines, contrairement aux idées reçues d'un sport pratiqué uniquement par des jeunes filles. L’ex-président américain Georges W. Bush a lui-même été cheerleader au lycée et à l'université de Yale, jusqu'à devenir un meneur de troupe. Plus d'infos > belgiancheer.be

Moins médiatisé que le cyclisme masculin, le cyclisme féminin est en pleine progression, offrant de plus en plus d'opportunités aux athlètes de niveau international. La cycliste Ludivine Henrion a remporté le prix du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour la promotion du sport féminin en 2021 grâce au projet Bingoal-WB Ladies. Ce prixa été créé pour promouvoir le sport féminin. Depuis 2019, des projets dans le sport féminin ont été mis à l'honneur grâce à ce prix : en football, en boxe et en triathlon. Plus d'infos : Belgian Cycling > belgiancycling.be

Ces quelques exemples, et bien d'autres, montrent combien les étiquettes de genre ou de génération sont obsolètes.

Jeune femme en train de lancer une hache vers une cibleHors des sentiers battus

Tester ou pratiquer un sport insolite, c'est possible, même en Belgique. Et il y en a pour tous les goûts : dans l'eau, dans les champs, nécessitant de l'adresse ou de la force.

Autrefois pratiqué par des guerriers, le lancer de hache se popularise. Plusieurs lieux en Belgique proposent cette activité physique qui demande justesse, précision et délicatesse. Pratiqué seul ou en groupe, le principe est simple et s'apparente au lancer de fléchettes ou de couteaux : lancer la hache de façon à atteindre la cible. Une façon de faire retomber la pression après une semaine bien chargée, par exemple.

Nager comme une sirène, ce n'est plus seulement dans les contes de fées… Cette nage, appelée le mermaiding en anglais, permet d'apprendre à onduler gracieusement sous l’eau grâce à la monopalme (queue de la sirène). Les muscles abdominaux sont particulièrement sollicités. Plusieurs cours existent, notamment à Mouscron et à Temploux.

Plus accessible financièrement et plus champêtre, le golf fermier se pratique à travers champs et parmi les vaches dans quelques fermes des Ardennes. Concept importé des Pays-Bas et basé sur les règles du golf, ce sport d'extérieur se pratique en famille ou entre amis. La balle traditionnelle est remplacée par une balle en cuir de 14 centimètres de diamètre et le club par un petit sabot en bois plein fixé à un manche. La nature offre les obstacles du jeu. Un accessoire indispensable : les bottes !

Tout droit sorti de l'imagination de l'autrice J. K. Rowling dans la saga Harry Potter, les règles du jeu des sorciers, le Quidditch, ont été adaptées pour pouvoir y jouer sans voler. Une fédération belge de Quidditch a même été créée ainsi qu'une équipe nationale belge. Cinq clubs sont actifs pour le moment dans notre pays. Sport mixte et de contact, il rassemble des règles du handball, du rugby et du dodgeball (1). Sa particularité ? Les joueurs courent en maintenant un balai entre les jambes.
Plus d'infos :
Belgian Quidditch Federation > quidditchbelgium.be

Nostalgique des années 80, fan de musique de cette époque et passionné de roller derby ? Tous les ingrédients sont réunis pour pratiquer du roller disco : du patin à roulettes dans une ambiance musicale avec son et lumière ! Il n'existe pas encore de club dédié à cette discipline mais des soirées sont parfois organisées sur ce thème.


(1) Sport collectif opposant 2 équipes de 6 joueurs essayant d’éliminer tous les joueurs adverses en les touchant à l’aide de 5 balles souples.

 

PloggingSport et engagement

Les questions de société peuvent aussi s'inviter dans le sport. Les participants pratiquent une activité physique mais pas que…

Depuis 2020, le concept international de Kidical mass ou masse critique pour les enfants est arrivé à Bruxelles. Il s'agit de proposer une balade festive adaptée aux enfants à travers la ville tout en menant une action en faveur d'un environnement cycliste plus sûr pour les plus jeunes. Le mouvement prend de l'ampleur et de plus en plus d'évènements sont organisés dans différentes communes de Bruxelles.
Plus d'infos : kidicalmass.brussels

Le tout nouveau projet Yes, we dance à Charleroi propose des moments de danse dans des espaces sécurisants et libres de toutes injonctions, où chacun et chacune peut s’exprimer pleinement à travers la danse et le mouvement sans avoir recours à la consommation d’alcool ou de dro gues. Le respect, le non-jugement et le respect de l’intimité sont les maîtres mots de ces sessions.
Plus d'infos : facebook.com/YesWeDanceCharleroi

Ramasser les déchets en courant, c'est le principe du plogging. Originaire de Suède, le mot est une contraction de "plocka upp", qui signifie "ramasser" et de jogging. Pour certains joggeurs, cela permet d'avoir un but pendant la course. Au-delà de l'effet positif sur l'environnement, le plogging permet de varier les mouvements pendant l'exercice physique.
Plus d'infos : facebook.com/ploggingbruxellesbewapp.be pour la Wallonie

Pour limiter les impacts environnementaux, il est conseillé de privilégier des sports extérieurs qui nécessitent peu de matériel et d’infrastructures, comme la randonnée, la nage en eau libre, le surf, le yoga, le vélo… et d'adopter une attitude respectueuse de l'environnement en pratiquant une activité avec peu d'impact sur celui-ci.
De petits gestes permettent également de rendre les séances sportives moins consommatrices de déchets : utiliser une gourde d'eau du robinet, préparer des barres de céréales maison, refuser les goodies lors d'évènements, préférer des vêtements de seconde main ou des marques ayant une démarche plus écologique.
Enfin, le simple fait de combiner sport et déplacement (à vélo ou en faisant du jogging par exemple) est une démarche qui permet de réduire son impact sur l'environnement. Tous les petits gestes comptent, même en faisant du sport !