Retour à Psychologie

Les traitements psychologiques remboursés sous conditions

Le traitement psychologique se compose de quelques séances d’entretiens individuels © iStock Le traitement psychologique se compose de quelques séances d’entretiens individuels © iStock

Dépression, anxiété, consommation problématique d’alcool : les adultes âgés de moins de 65 ans qui font face à de tels problèmes peuvent bénéficier de consultations psychologiques remboursées par l'assurance soins de santé obligatoire (AO).
Question-réponses à propos de cette mesure annoncée l'an passé par la Ministre fédérale de la santé, mais opérationnelle depuis peu.


À quelles conditions le traitement psychologique est-il remboursé par l'Assurance soins de santé obligatoire ?

  • Être âgé entre 18 et 64 ans à la date de la 1ère séance chez le thérapeute.
  • Souffrir d'un problème psychique modérément sévère lié à l’anxiété, la dépression ou la consommation d'alcool, pouvant être traité à travers un nombre limité de séances de psychologie clinique.
  • Être envoyé par son médecin généraliste ou psychiatre, muni de la prescription de renvoi rédigée à cet effet.
  • Consulter un psychologue clinicien ou un orthopédagogue clinicien (1) faisant partie d'un réseau de coordination des soins de santé mentale.

En quoi consiste le traitement ?

Le traitement se compose de quelques séances d’entretiens individuels. La 1ère séance (60 minutes) permet au thérapeute de comprendre le problème auquel la personne est confrontée et d'évaluer son besoin d’aide. Les séances suivantes (45 minutes) prévoient, selon ce qui conviendra, des soins psychologiques, une psychoéducation, des interventions visant à renforcer l'autonomie… Le thérapeute peut aussi renvoyer la personne vers des soins plus accessibles (groupes d'entraide, aide en ligne…) ou plus spécialisés (avec accompagnement plus intensif et de plus longue durée). 

Combien de séances sont remboursées ?

La prescription du médecin permet de suivre une série de quatre séances (2). Une deuxième série de quatre séances peut être prescrite ensuite par le médecin si :

  • les séances suivies antérieurement ont été bénéfiques mais pas suffisantes;
  • après un certain temps, la personne éprouve à nouveau des difficultés du même ordre;
  • la personne rencontre un autre problème psychique modérément sévère.

Dans tous les cas, maximum huit séances sont remboursées par an par personne.

Combien coûte la séance ?

Le patient paie directement sa quote-part personnelle au thérapeute, soit 11 euros par séance. S'il bénéficie de l’intervention majorée (statut Bim), il ne débourse que 4 euros.  Dans les deux cas, le reste de l'honoraire est pris en charge par l'Assurance obligatoire (3).

Comment choisir un thérapeute ?

Le mieux est de demander conseil au médecin qui a établi la prescription de renvoi. Une liste de psychologues/orthopédagogues cliniques est aussi disponible par région. Il suffit alors de contacter un thérapeute près de chez soi et de convenir d'un rendez-vous.       


Dépression, anxiété, consommation problématique d’alcool : des consultations remboursées chez le psy par la sécurité sociale... à condition d'avoir moins de 65 ans