Navigation
Retour à Événements

Tu te souviendras de moi

Que faire quand des morceaux de vie s'échappent ? Alzheimer et ses conséquences. Voilà le thème abordé par le texte du Québécois François Archambault et présenté au Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve.


Édouard était professeur d'université. Longtemps, il a brillamment enseigné l'Histoire. Aujourd'hui, si tous les détails des guerres lointaines lui restent en mémoire, il est incapable de reconnaître une personne rencontrée la veille. Édouard est atteint de la maladie d'Alzheimer. Il en a pleinement conscience. La maladie le fait souffrir et le transforme. Le pater familias, écrasant pour son entourage, se mue en fardeau.

Le voici contraint d'accepter une fragilité qui le rend parfois drôle, parfois cruel. Et puis, se pose aussi la question des soins. Qui doit s'occuper de lui ? Sa femme ? Sa fille ? Des inconnus ? Des interrogations sans réponses évidentes, des situations qui demandent une adaptation au quotidien.

Alzheimer et conséquences

Tu te souviendras de moi a été créée en 2014 à Montréal. Son auteur, François Archambault, s'est inspiré d'un récit intime, celui de sa relation avec son beau-père atteint de la maladie d'Alzheimer. Ce qui l'intéressait, c'était d'aborder le rapport à la mémoire, au temps présent, à la valeur des choses, à la trace qu'on laisse chez les autres.

Édouard, son personnage, est bourré de contradictions. François Archambault ne voulait pas en faire une victime. Édouard n'est pas tendre avec ceux qui l'entourent. L'heure n'est pas à l'apitoiement. Dans la vie, le tragique côtoie sans cesse le drame. Peut-on rire ou non devant une situation terrible ? Pour l'auteur, il s'agit là d'une question saine, que le spectateur se pose, sans doute, pendant le spectacle.

La pièce aborde également la question de la représentation dans un monde où la surmédiatisation de soi est devenue chose courante. Elle interroge sur la place donnée aux plus faibles dans la société, le confort personnel et la prise en charge d'autrui.

L'enthousiasme suscité lors de sa création à Montréal s'est propagé un peu partout dans le monde. Le texte a reçu de nombreux prix, a con nu une adaptation cinématographique et a été traduit en plusieurs langues.

À Louvain-la-Neuve, c'est Patrice Mincke qui le met en scène. Selon lui, "Tu te souviendras de moi, c'est du théâtre comme on l'aime, plein de vie, de sensibilité, d'humour ; du théâtre qui fait du bien, assurément".

Pour en savoir plus ...

>> Tu te souviendras de moi, de François Archambault • mise en scène de Patrice Mincke • avec Sandrine Bonjean, Laurie Degand, Jo Deseure, Benoît Verhaert et Alexandre von Sivers • du 12 au 28 avril au Théâtre Jean Vilar à Louvain-la-Neuve • Jeudi 14 avril : rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation • Une coproduction du Théâtre Jean Vilar et du Théâtre Le Public.

Plus d'infos : www.atjv.be • 0800/25.325

Concours : 5 x 2 places

Le Théâtre Jean Vilar et En Marche vous offrent la possibilité d'assister à la représentation du mercredi 13 avril à 20h30.

Pour participer, envoyez un courriel (n° de membre + nom + prénom + coordonnées complètes) à enmarche@mc.be avant le lundi 4 avril à minuit.

Les gagnants seront tirés au sort et prévenus par téléphone.