Navigation
Retour à Lectures

En route vers le bonheur

© Philocomix © Philocomix

Qu'ont en commun un philosophe grec du 5e siècle avant Jésus Christ et un philosophe allemand du 19e siècle ? La quête de la félicité, pardi ! La BD Philocomix illustre la pensée de dix grands théoriciens de la philosophie occidentale. Elle prouve que réfléchir est à la portée de tous. Et qu'on peut apprendre dans le rire et la joie.


Platon l'admirateur de Socrate, Épicure dans son jardin, Sénèque stoïque face à la mort, Montaigne en médiateur de conflit, Descartes aux Pays-Bas, Pascal fervent parieur, Kant ce vieillard austère, Bentham le pragmatique, Schopenhauer et son toutou adoré, Nietzche à l'imposante moustache…

Au fil des pages, on découvre la vie de ces philosophes et leurs théories sur la recherche du bonheur. Qu'est-ce que le bonheur véritable ? Comment l'atteindre ? Est-ce avant tout une question individuelle ou un choix collectif ? Tous se sont penchés sur ces ques tionnements existentiels. Philocomix retrace leurs trajectoires et croque, dans un langage à la portée de tous, l'essentiel de leurs réflexions. Les deux scénaristes, Jérôme Vermer – bruxellois d'origine – et Jean-Philippe Tivet – bruxellois… d'adoption, se sont en effet solidement documentés sur la question. Anne-Lise Combeaud – aux racines toulousaines – apporte ses talents d'illustratrice au trio.

Les nombreuses trouvailles scénaristiques, l'humour disséminé au fil des pages, le choix des couleurs et des dessins… La recette fonctionne. Elle nous fait traverser plus de 2.000 ans de philosophie sans jamais s'ennuyer. 

Sénèque dans la vie de tous les jours

À chaque philosophe sa fiche pratique ! Savoureuses, elles nous enseignent comment appliquer leur recette du bonheur dans la vie de tous les jours. Ou comment – grâce à Sénèque – Jean-Pierre, ce collègue de bureau que tout le monde traite de loser, affronte les problèmes et apprend à dominer ses passions pour vivre mieux. Il termine viré, certes, et les gens continuent à l'insulter, mais plus rien ne l'atteint. Il est devenu ce "roc inébranlable" cher au philosophe romain. C'est gagné, Jean-Pierre ! Tes passions sont devenues vertus. En route vers une vie meilleure !

Carpe diem

Cette fameuse phrase qu'on peut traduire par "cueille le jour" vient de la plume du poète latin Horace (1er siècle avant Jésus Christ), intéressé par l'épicurisme. L'adage est rentré dans notre imaginaire collectif. On l'entend souvent au carrefour d'une discussion, on la voit imprimée sur des t-shirts, on ne compte plus les hashtag carpe diem sur les réseaux sociaux. Autant d'incitations à vivre sa vie à fond. Certains vont même jusqu'à graver cette phrase sur leur peau. Profiter de la vie, donc ! Mais connait-on encore le sens originel de cette maxime ? Quand on qualifie quelqu'un d'épicurien, on pense spontanément à la bonne chère, à une jouissance consommée dans l'excès. Philocomix rappelle avec justesse que la doctrine d'Épicure en était bien loin. Le philosophe grec promouvait une vie simple, équilibrée, loin de tous les abus.

Aborder la philo de manière sérieuse et ludique à la fois, c'est possible ? Tout comme Blaise Pascal, les auteurs de Philocomix en ont fait le pari. Et il est franchement réussi.

Pour en savoir plus ...

Philocomix, Jean-Philippe Tivet, Jérome Vermet et Anne-Lise Combeaud, Éditions Rue de Sèvres, Paris, 2017