Retour à Lectures

La planète des zèbres

Avec facilité, on tourne les pages de ce petit bouquin. On suit le "métro, boulot, dodo" d'un écolier qui se raconte. Entre la sonnerie du réveil et celle de la fin des cours.


Max a dix ans. Le physique d'un type "normal" dit-il. Il est dans la moyenne. D'ailleurs, sa question préférée n'est-elle pas : "que mange-t-on ce soir ?". Et sa réponse préférée : des frites. Voilà un jeune garçon parmi tant d'autres !

Max se sent souvent très fatigué après l'école. Il n'a pas envie de parler. Il a du mal à dormir. En suivant sa routine, on suit ses pensées, ce qu'il observe si simplement, si intensément. Il pense "tout le temps", vit une forme d'ennui à l'école, de la solitude aussi. Il est comme un "terrien en détresse". Après des "tests à gogo" auxquels il se soumet non sans peur, il comprend. Il apprend sa qualité de "zèbre". Oui, l'animal dont le claquement de sabot ressemble à s'y méprendre à celui du cheval, mais qui, contrairement à ce dernier, n'a pas pu être domestiqué par l'homme. Le zèbre, ce mammifère difficile à approcher et à cerner. Le zèbre dont les rayures diffèrent pour chaque animal. Ainsi, Max relate les explications que la psychologue lui délivre sur le haut potentiel. Elles sont symboliques et scientifiques également. Toujours limpides sous la plume du jeune garçon, même quand il s'agit de fonctionnement du cerveau ou des émotions. Certainement plus éclairantes que bien des traités.

Là se trouve une des grandes qualités de ce petit récit : les mots sont simples sur un vécu complexe. Il est à mettre entre les mains de tout un chacun, parents comme jeunes gens, professeurs comme élèves, pour comprendre certains camarades à l'écart, pour percevoir le vécu, le ressenti, la logique de fonctionnement d'autres qui nous entourent.

Pour en savoir plus ...

Hello de la Planète Zèbres • LiLys éditions • 2017 • 11 EUR.

Témoignage d'une psychologue

Céline Rans est psychologue et psychothérapeute. Elle a lu Hello de la Planète Zèbres et répond aux questions d'En Marche.

En Marche (EM): comment avez-vous découvert ce livre? 

CS: J’ai découvert ce livre un peu par hasard, au détour d’une conversation avec la maman de Samuel qui m’expliquait son parcours. Le projet m’a immédiatement touchée, comme si l’élaboration de ce livre représentait une quête : celle de Samuel parti à la découverte de lui-même, emmenant avec lui toute sa famille. 

EM: en quoi vous est-il utile? Dans quel contexte l'utilisez-vous? 

CS: Dans le cadre de mes consultations, je reçois régulièrement des enfants qui ont un fonctionnement similaire à celui de Samuel. Pour certains d’entre eux, le décalage qu’ils perçoivent par rapport à leur entourage est douloureux... Ils ne savent pas comment l'expliquer ni le gérer, et leurs parents se sentent bien souvent inquiets et démunis face à leur mal-être. A ce stade, le livre de Samuel est précieux! En partageant son vécu, il montre à ces enfants qu'ils ne sont pas seuls et leur propose une explication simple et efficace du fonctionnement des personnes à haut potentiel. De façon générale, Samuel nous montre aussi qu'avoir une meilleure compréhension de soi permet à chacun de trouver sa place, de se ménager un espace et une vie plus confortables, en fonction des caractéristiques qui sont les siennes. 

EM: que recèle-t-il qui vous apparaît important de relever? 

CS: En complément à une littérature déjà riche sur ce sujet, le livre de Samuel nous livre un point de vue unique : celui, très touchant, d’un enfant en plein questionnement, sans filtre et avec ses propres mots. Pour les professionnels, ce livre rappelle également à quel point le processus de dépistage du haut potentiel n’est pas un acte anodin, et nécessite donc un accompagnement spécifique.

Questions au jeune auteur

Sam.B.Sam a 12 ans. Il est l'auteur de Hello de la Planète Zèbres. Il explique la genèse de ce livre et les retours qui lui parviennent. Tout en modestie.

En Marche (EM) : Comment est venue l'idée d'écrire un livre et de raconter votre vécu sur cette période particulière que vous avez traversée ?

Sam.B.Sam (SBS) : À la base l'histoire ne devait pas être éditée. En fin de 6e primaire, il fallait présenter un projet à la classe. Après réflexion, j’ai décidé d’écrire un texte racontant mon histoire. Maman a demandé à une collègue travaillant dans l'édition où il serait possible de remettre le texte au propre et le faire relier correctement. La maison d'édition LiLys s'est montrée intéressée par mon témoignage. C’est comme ça que le livre s’est retrouvé édité.

EM : On vous suit dans votre quotidien sur quelques semaines. Comment avez-vous procédé pour écrire ce livre ?

SBS : Je me déplaçais toujours avec un carnet dans lequel j’inscrivais toutes les idées qui me passaient par la tête. Ensuite, j’écrivais le texte sur base de ce à quoi j’avais pensé. Ensuite, j'envoyais chaque chapitre à l'éditrice pour revue.

EM : Depuis son écriture et sa parution, quels ont été les effets de ce livre sur vous, votre vie, et à l'entour ? Quels sont les retours de lecteurs ?

SBS : J’essaye de rester humble dans mon quotidien, je crois que c’est le plus important. Mais extérioriser ce que je ressentais m’a permis de mieux me comprendre et d’apporter des réponses à mes questions sur ma différence. Les avis sont souvent positifs, on dit du livre qu'il est instructif, qu'il permet de comprendre facilement et qu'il aiderait d'autres enfants au même profil à se sentir moins seuls.