Retour à Lectures

Récits de vie et histoires vécues sur le travail

Coucher sur papier son histoire personnelle permet bien souvent à son auteur de donner du sens à son vécu, voire de se (re)construire(1). Mais le récit de vie a aussi cette fonction d’éclairer le passé, de se réapproprier et de transmettre l’histoire sociale aux jeunes générations. Focus sur deux ouvrages jetant des regards singuliers et pluriels sur le labeur au 20e siècle.


Avec le magasin. Ce sont les mots qui sont venus à l’esprit de Noëlle De Smet quand elle a cherché le fil rouge du récit de son enfance passée à Jette. Ils lui viennent de ses parents commerçants. Quand ils lui disaient qu’ils ne pouvaient pas faire ceci, aller là, l’accompagner elle et ses frères, leurs mots étaient ceux-là : “Avec le magasin...”. La suite était sous-entendue : “Ce n’est pas possible, on doit rester, on ne peut pas fermer”. Ces mots soulignent aussi la place qu’a pris “le magasin” et tout ce qui va “avec” dans sa vie et celle de sa famille.

Enseignante à la retraite et formatrice, Noëlle De Smet a voulu dépeindre la vie de ses parents et, à travers son histoire familiale, faire découvrir tout un pan de l’histoire sociale des petits commerçants à Bruxelles dans les années 1950-80. Pour ce faire, elle a plongé dans ses souvenirs. Mais très vite, elle s’est rendu compte que cela ne suffirait pas. Elle s’est alors tournée vers d’autres témoins : des membres de sa famille, des amis, d’anciens clients de tous âges. Certains ont pris eux-mêmes la plume. D'autres lui ont confié oralement des bouts d’histoire qu’elle a retranscrits. Pour éclairer et s’imprégner du passé, Noëlle de Smet a aussi rassemblé des documents photographiques et consulté quelques écrits, notamment sur la concurrence entre petits commerces et grandes surfaces. Enfin, pour nourrir sa mémoire, elle est retournée dans l’une des maisons qui a hébergé le fameux petit magasin.

L’ouvrage est le fruit de cette soif de ne pas oublier et de faire savoir. Photos, anecdotes et citations à l’appui, par petites touches, l’auteure fait revivre tout ce qu’elle a capté de cette époque : les rues, les trottoirs, les parcs, les maisons, les charrettes, les vacances, les articles du magasin, les commerces d’alors, les fournisseurs, les voyageurs, la diversité des clients… et tout ce que des petits commerçants ont dû mettre en œuvre pour “gagner leur pain”.

25 regards sur le travail

Le labeur est aussi au cœur d’Au travail, un récent recueil d’histoires vécues, écrites majoritairement par des seniors. Tous, ou presque, sont membres de l’association Ages & transmissions. Aucun n’est écrivain. Beaucoup ont découvert le plaisir d’écrire en participant à un groupe “J’écris ma vie” où ils sont amenés à écrire sur eux, sur leurs parents, parfois sur leurs grands-parents. Après deux recueils de textes abordant l’évolution du statut de la femme au 20e siècle et un troisième se penchant sur l’enfance d’hier, cette nouvelle publication de l’ASBL est consacrée au travail.

Les témoignages sont révélateurs de l’évolution qu’a connue le monde du travail en cent ans”, commentent Sylvette Dupont et Guy Lemaire, historiens, dans la préface de l’ouvrage collectif. Les premiers textes évoquent en effet un paysage encore marqué par le caractère rural, avant 1914. Puis, après la première guerre, le travail industriel, les mines et les charbonnages qui connaissent une éphémère relance entre 1945 et 1960, soutenue par l’immigration italienne puis marocaine.

Mais c’est surtout la présence des femmes dans le monde du travail qui est largement abordée dans ce recueil, avec la transformation des métiers “féminins” comme la couture, le travail de bureau... Avec aussi le combat féministe pour conquérir des fonctions jusqu’alors essentiellement réservées aux hommes.

Ces témoignages racontent la souffrance mais aussi la fierté de celles et ceux qui ont construit leur existence sur et par leur travail, expliquent les historiens. L’activité professionnelle a longtemps constitué la référence qui permet de s’identifier à la fois sur le plan personnel et sur le plan social mais ce modèle reste-t-il vrai pour tout le monde aujourd’hui?”, se demandent-ils.

Ces textes ont de quoi étonner les jeunes générations. Ils invitent au dialogue et suscitent souvenirs et réflexions”, confie Isabelle Donner, de l’ASBL Age & transmissions. Et d’inviter les professeurs et formateurs à utiliser ce recueil pour illustrer un cours, initier une rencontre entre seniors et jeunes ou lancer un débat sur le travail. On ne peut qu’abonder dans son sens.


Pour en savoir plus ...

>> Avec le magasin ! Racomptoires de petits commerçants de Jette • Noëlle De Smet • Ed. Carhop • 2012 • 176 p • 15 EUR • Infos : 067/48.58.61 • www.carhop.be
>> Au travail ! Instantanés sur le travail au 20e siècle • Ages & transmissions • Ed. Dricot • 2013 • 208 p • 12 EUR • Infos : 02/514.45.61 • www.agesettransmissions.be