Navigation
Retour à Politique

Politiques de santé

Être en bonne santé, c’est bien plus qu’une absence de maladie. De plus en plus de personnes en sont convaincues, comme le révèle une enquête de la Mutualité chrétienne (MC) auprès de plus de 8.600 membres. Pour la plupart, la qualité de vie, les contacts sociaux, le fonctionnement au quotidien et le sens de la vie influencent autant la santé que la forme physique et le bien-être mental. Les Belges seraient-ils prêts à s'engager sur la voie de la Santé Positive ?

En savoir plus

Ce début avril, les mammographies diagnostiques devaient faire l'objet de nouvelles modalités de remboursement. À la suite d'une polémique politique, la Ministre fédérale de la Santé a suspendu les mesures prévues. Le point pour y voir clair, en attendant une nouvelle mouture prévue à la fin de l'été.

En savoir plus

Creusement des inégalités sociales, coût croissant des soins de santé, accès restreint à la justice, exclusions du chômage, précarisation du travail… Les politiques néolibérales provoquent des dégâts considérables. Cette réalité, une foison d'acteurs de terrain, d'associations et de mouvements - dont la Mutualité chrétienne - la dénonce dans une vaste campagne baptisée Tam Tam.

En savoir plus

Consommation élevée de médicaments, prévalence de pathologies mentales, médiocrité de l'état de santé des détenus… Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) analyse les soins de santé derrière les barreaux. Et confirme l'urgence de les voir réformés.

En savoir plus

Les antibiotiques – c'est entendu – sauvent des milliers de vies chaque année en Belgique. Mais ils peuvent aussi, très indirectement, causer de gros dommages. Les utiliser avec discernement est donc un réel impératif de santé publique, où patients et médecins doivent absolument jouer la même partition.

En savoir plus

Après plusieurs rounds de négociations houleuses entre les mutualités et les représentants des kinésithérapeutes, une nouvelle convention vient d'être approuvée par une grande majorité des kinés. Le paysage tarifaire y gagne en clarté jusqu'à la fin de l'année au moins.

En savoir plus