Médicaments

Antidouleurs : remboursement plus avantageux

Quelque 232.000 patients souffrant de douleurs chroniques bénéficient du remboursement de leurs analgésiques (antidouleurs). À partir du 1er janvier 2022, ils paieront beaucoup moins cher ces médicaments.

1 min.
(c)Belpress
(c)Belpress
JD

JD

Pour l’instant, ce remboursement s'effectue sur la base de deux systèmes différents, avec un impact sur le prix et la durée de l’autorisation. Le système de remboursement unique qui entrera en application le 1er janvier 2022 sera plus avantageux pour le patient et plus facile pour le médecin qui ne devra plus effectuer qu'une seule demande d’autorisation à la mutualité, qui sera valable à vie.
Les antidouleurs seront remboursés à 75% au lieu de 20%. Le patient paiera de 1,09 à 2,09 euros par boite, ce qui est beaucoup moins cher que dans le système actuel où le coût est en moyenne de 10 euros pour une même durée de traitement. Dans le "nouveau" système, les conditionnements (boites) seront de grands modèles, comme il s’agit de douleurs chroniques.
Les patients en possession d’une autorisation d’un an ont reçu un courrier de la MC les invitant à consulter rapidement leur médecin traitant afin qu’il puisse demander une nouvelle autorisation auprès du médecin-conseil de leur mutualité. Sans cette autorisation, ils ne seront plus remboursés à partir du 1er janvier prochain. Le médecin adaptera sa prescription en prescrivant un des antidouleurs remboursables dans le cadre de la nouvelle autorisation.