Retour à Prévention

Covid-19 : calendrier de vaccination en accordéon

En principe, toute personne recevra une lettre par la poste, l'invitant à se rendre dans le centre de vaccination proche de chez elle. (c)iStock En principe, toute personne recevra une lettre par la poste, l'invitant à se rendre dans le centre de vaccination proche de chez elle. (c)iStock

La seconde phase du programme de vaccination contre le Covid-19 devrait débuter en mars… si l'approvisionnement des différents vaccins ne connaît pas de retard.


"Nous sommes actuellement légèrement en avance sur le calendrier de vaccination initial, et à l'échelle européenne, la Belgique est en ligne avec la moyenne des autres pays", rassurait la Task force fédérale vaccination, dans un communiqué publié le samedi 13 février.
Pour rappel, la vaccination contre le Covid a débuté début janvier dans les maisons de repos. Ces institutions devraient bientôt être toutes protégées. Dans cette même phase (1A), suivent les institutions collectives de soins, les professionnels à risque dans les hôpitaux et le personnel de soins en 1ère ligne. La vaccination est toujours en cours pour ces catégories de personnes.
La phase 1B devrait être enclenchée dans les prochaines semaines. Les plus de 65 ans seront suivis par les personnes âgées de 18 à 64 ans, souffrant de pathologies spécifiques, telles que retenues par le Conseil supérieur de la santé : diabète, hypertension, obésité (IMC de 30 ou plus), maladies cardiovasculaires, pulmonaires, rénales et hépatiques chroniques, cancer… (1).
En collaboration avec les médecins généralistes, la MC et les autres organismes assureurs travaillent en complémentarité pour identifier le groupe de personnes présentant les pathologies concernées. "En tant que mutualité santé, nous voulons garantir que nos membres présentant un risque accru de complication à la suite d'une infection au Covid-19 aient toutes les chances de protéger leur santé par la vaccination, explique la Dr Viviane Van Elshocht, médecin-conseil à la MC. Mais nous fournirons à Sciensano uniquement les coordonnées des personnes, sans aucune autre précision, afin de garantir le respect des données de santé des patients. Les médecins ajou teront les personnes à risque que nous ne pouvons pas identifier, com me celles atteintes d'obésité".

En principe, toute personne en phase 1B recevra une lettre par la poste, l'invitant à se rendre dans le centre de vaccination proche de chez elle. Cette lettre pourra être complétée par un SMS et/ou un courriel. Le contenu variera selon le lieu du domicile : soit la personne sera invitée à prendre rendez-vous par téléphone ou via une application web (ce sera le cas à Bruxelles par exemple), soit elle se verra proposer deux dates de vaccination (pour les deux doses, s’il en faut deux), avec possibilité de modifier ou refuser ces rendez-vous. Ceux qui refusent de se faire vacciner comme groupe prioritaire ont toujours la possibilité de le faire lorsqu'ils seront convoqués en fonction de leur âge.


(1) Le 5 février 2021, la Task force vaccination a  formulé un avis sur la mise en pratique de cette liste

En tant que mutualité santé, la MC veut garantir que ses membres présentant un risque accru de complication à la suite d'une infection au Covid-19 aient toutes les chances de protéger leur santé par la vaccination