Retour à Prévention

Covid-19 : tous les contacts étroits à nouveau testés

Le test PCR reste le test de référence pour diagnostiquer l'infection au Covid-19, après un contact étroit avec une personne positive, que l'on ait ou pas des symptômes de la maladie (c)Istock Le test PCR reste le test de référence pour diagnostiquer l'infection au Covid-19, après un contact étroit avec une personne positive, que l'on ait ou pas des symptômes de la maladie (c)Istock

Toutes les personnes considérées "à haut risque" de contamination au Covid-19 sont à nouveau testées via la méthode PCR, qu'elles aient ou non des symptômes de la maladie. Explications.


À la mi-octobre, la Conférence interministérielle des ministres de la santé décidait de réduire le nombre de personnes testées au Covid-19 et de limiter cette obligation de dépistage aux personnes présentant des symptômes de la maladie. En cause : des centres de tests et des laboratoires d'analyses saturés, des résultats se faisant attendre trop longtemps.
 
Le nombre de contaminations étant en baisse constante, l'obligation de test PCR (1) est rétablie depuis le 23 novembre, d'une part, pour les personnes asymptomatiques (âgées de plus de six ans) ayant été en contact étroit (2) avec une personne infectée par le coronavirus et, d'autre part pour les citoyens revenant d'une zone rouge à l'étranger et considérés à haut risque selon le formulaire d’auto-évaluation qu'ils ont complété (3). Attention : le test doit être effectué au plus tôt au jour sept après le dernier contact à haut risque.
 
En pratique, la personne identifiée comme contact à haut risque obtient, par le biais du système de suivi des contacts, un code pour réaliser un test PCR. De même, le voyageur qui doit être testé sur la base de son comportement pendant son séjour de plus de 48 heures à l'étranger, reçoit un code d'activation par SMS. En dehors de ces situations, un médecin généraliste peut, bien sûr, toujours prescrire un test à la suite de sa propre analyse des risques. La personne peut utiliser ce code pour se rendre dans un centre de prélèvement et y subir le test PCR. Le mieux est de prendre rendez-vous sur masante.be. C'est aussi sur ce site que le résultat du test est disponible, de manière sécurisée. La personne qui utilise l'app Coronalert peut aussi lier le test au code à 17 chiffres généré par l'application. Elle reçoit ainsi le résultat de son test sur son application.
 
La personne considérée à haut risque (y compris en revenant de l'étranger) est tenue de se placer en quarantaine et ce, durant 10 jours (au maximum) après le dernier contact à risque. Si le résultat du test est négatif, alors la quarantaine peut être levée immédiatement. En cas de résultat positif, l’isolement à domicile est prolongé de 7 jours après le prélèvement du test (ou le début des symptômes). Le patient devient un cas index et la recherche de ses con tacts étroits est dès lors initiée…
 

(1) Le test PCR est effectué par un médecin, via un prélèvement à l’aide d’un écouvillon, à l’intérieur des narines. Le prélèvement est analysé en laboratoire et le résultat est obtenu, en principe, entre 48 et 72 heures.
(2) On estime qu’il y a haut risque quand on a passé plus de 15 minutes à moins d’1,5 mètre d'une personne positive, sans port du masque adéquat par une des deux personnes.
(3) Le formulaire est téléchargeable sur le site du SPF des affaires étrangères 

Pour en savoir plus ...

Plus d'informations au 0800 14 689, le n° d'appel gratuit sur le coronavirus, sur info-coronavirus.be ou sur covid-19.sciensano.be

Le test PCR doit être effectué au plus tôt le septième jour qui suit le dernier contact à haut risque.