Retour à Santé mentale

Faire face au stress

Quand il devient chronique, le stress peut être source de maladies. Dans une nouvelle brochure, Infor Santé, le service de promotion de la santé de la MC, nous aide à faire le point sur notre rapport au stress et à envisager des pistes de solutions.


Nous sommes tous régulièrement confrontés à des événements stressants au cours de notre vie. Ces évènements peuvent être stimulants (organiser un repas, un mariage), imprévisibles (un proche doit être hospitalisé, la voiture tombe en panne) ou encore contraignants (passer un examen, remplir sa déclaration d’impôt). Il n’y a pas, en soi, de bon ou de mauvais stress. En revanche, il y a du stress passager et du stress permanent. C’est ce dernier qui pose un problème.

Une réaction d’adaptation

Face à des situations perçues comme inattendues, dangereuses ou difficiles, nous éprouvons du stress. Surviennent une série de réactions naturelles qui viennent troubler l’équilibre du corps : libération d’hormones, augmentation de la fréquence cardiaque, de la tension artérielle, de la glycémie (concentration en sucre dans le sang), perturbation du transit intestinal… Ces adaptations permettent au corps de mobiliser ses sens et sa force pour réagir rapidement et efficacement face à la situation : courir pour éviter un obstacle, trouver des arguments lors d’un conflit…
Jambes en coton, transpiration abondante, bouche sèche, coeur qui bat vite… Ces signaux n’ont rien d’inquiétant, le corps se prépare simplement à réagir à l’événement stressant. Une fois l’épisode contrôlé, d’autres hormones sont libérées pour faire baisser la tension nerveuse. Un état de fatigue passager peut être ressenti avant un retour progressif à la normale.

Quand le stress devient-il un problème ?

Le stress a des conséquences négatives sur la santé lorsque l’état de tension se prolonge parce que des événements stressants s’accumulent ou se répètent ou lorsque le stress est trop intense. Il devient alors impossible de réagir ou de lâcher prise pour retrouver l’équilibre. Des manifestations physiques, psychologiques ou relationnelles se développent dans la durée avec l’apparition de symptômes tels que des troubles cardiaques, digestifs, de la mémoire, du sommeil, une tristesse persistante, de la fatigue intense, etc. Même sans la survenue d’un nouvel événement stressant, les symptômes peuvent persister et nous empêcher de mobiliser nos ressources pour retrouver l’équilibre. Le stress n’est pas une maladie mais il peut bel et bien en devenir la cause !

Comment y faire face ?

Nous ne sommes pas tous égaux face au stress. Notre histoire, notre personnalité, les périodes de notre vie, etc. vont influencer notre perception du problème et notre façon d’envisager une solution. La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses façons d’agir sur le stress.
L'important est d'avoir confiance en soi et de mobiliser ses ressources pour trouver, chacun, les solutions qui conviennent. En effet, ce qui fonctionne chez l’un ne conviendra peut-être pas à l’autre. Prendre le temps d’identifier et de comprendre ce qui stresse et identifier sur quoi il est possible d’agir, que ce soit le niveau de stress ressenti ou ce qui le cause. Dans chaque situation, il y a des éléments que l’on peut modifier et d’autres sur lesquels nous n’avons pas de prise. Un conseil : concentrer son énergie sur les éléments que l'on peut modifier pour son mieux-être, en y allant pas à pas. Se faire accompagner par un professionnel de l’écoute et de l’aide peut être utile (1).


(1) Plus d’infos sur mc.be/psy

Pour en savoir plus ...

Retrouvez davantage de conseils et informations dans la brochure "Je stresse : un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout…", réalisée par Infor Santé. La brochure peut être obtenue gratuitement en téléphonant au 0800 10 9 8 7 (préférez le samedi de 9h à 13h). Il est également possible de prendre contact via le chat sur mc.be. D'autres publications "santé" peuvent être consultées sur mc.be 

Gérer son stress au quotidien

Relation aux autres, alimentation, travail, loisirs… voici quelques pistes pour baisser la pression.

• Parler à son entourage ou à un ami pour partager son vécu et envisager des solutions.
• Choisir des activités qui aident à diminuer le stress. Soit une activité relaxante pour s’apaiser (lecture, cuisine, une activité manuelle…) soit une activité défouloir pour évacuer la tension (sport, activité physique).
• Réduire les excitants (café, coca, sucre…) et privilégier une alimentation équilibrée et variée.
• Mettre en place un rituel (exercices de respiration, préparation d'une tisane…) pour réguler les montées de stress au quotidien. Ou utiliser des outils de détente comme, par exemple, des applications de méditation à télécharger sur internet.