Soins de santé

Les poux : démêler le vrai du faux

À la rentrée scolaire, les établissements constatent une recrudescence de la pédiculose (présence de poux sur la tête) chez les enfants. Même si ces insectes ne sont pas dangereux, il est important de s’en débarrasser rapidement pour éviter l’épidémie. En Marche répond à toutes les questions sur ces parasites, avec l’aide du professeur Dominique Tennstedt, dermatologue.

6 min.
© AdobeStock
© AdobeStock
Sandrine Cosentino

Sandrine Cosentino

Le documentaire La Planète poux de Thierry Berrod met en évidence la présence de poux sur des momies datant de 4.000 ans avant notre ère. Cet insecte minuscule d’environ 2 mm, connu depuis la nuit des temps, vit exclusivement dans les cheveux des humains, enfants ou adultes. Réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

Infographie Les poux et les lentes en quelques chiffres

Comment attrape-t-on des poux ?
Le pou ne saute pas et ne vole pas, il rampe et se déplace rapidement d’une tête à l’autre. Les poux peuvent se transmettre soit par contact direct de cheveux à cheveux, soit via des brosses, des bonnets ou tout objet susceptible de transporter des cheveux avec des lentes. Les poux ne transmettent pas de maladies, ils ne sont pas dangereux pour la santé. Ils sont par contre très contagieux, il est donc important de s’en débarrasser rapidement.

Un pou peut-il venir d’un animal ?
Non, le pou de tête, appelé en latin Pediculus humanus capitis, vit exclusivement dans les cheveux et n’atteint que les humains.

Pourquoi les poux sévissent particulièrement chez les enfants ?
Les enfants ont l’habitude de jouer ensemble, de se toucher, d’approcher leurs têtes. Les poux passent alors d’une tête à l’autre facilement. Dans une famille, les parents utilisent souvent la même brosse pour tous les enfants. Les adultes utilisent par contre leur propre brosse, ce qui réduit les risques de transmission. Les photos d’enfants ou de famille sont également des moments propices à l’échange de poux. Après les camps de vacances, il y a une recrudescence des poux car les enfants ont échangé les peignes. La propagation rapide des poux chez les enfants s’explique par notre manière de vivre. Mais les adultes peuvent également être contaminés.

Y a-t-il des têtes à poux ?
Dire qu’il y a des têtes à poux est principalement faux, mais il a été constaté que certains diamètres de cheveux correspondent mieux aux poux. Avoir des poux n’a pas non plus de liens avec l’hygiène, ces parasites s’installent sur les cheveux propres ou sales.

Existe-t-il un produit répulsif pour empêcher les poux de nous contaminer ?
Il n’existe pas de traitement préventif efficace. Faire un shampoing antipoux quand une personne n’a pas de poux ne sert à rien. Cela abime le cuir chevelu. Tout le monde a sa recette pour empêcher les poux de s’installer sur la tête : quelques gouttes de lavande, de cèdre ou de benjoin. Ces produits ne sont pas nocifs en usage externe. Cependant, l’efficacité de ces produits n’a pas été prouvée scientifiquement.

Quels sont les gestes préventifs pour limiter la propagation des poux ?
•Ne pas faire de selfie ou de photos tête contre tête.
•Glisser son bonnet et son écharpe dans la manche de sa veste.
•Ne pas s’échanger les bonnets, les casquettes, les brosses à cheveux, les doudous…
•Mettre un bonnet à la piscine, car les poux ne se noient pas dans l’eau et résistent au chlore.
•Attacher les cheveux longs.
•Surveiller régulièrement la chevelure des enfants en passant un peigne à poux.

Pourquoi a-t-on envie de se gratter quand on a des poux ?
Le pou femelle a besoin de sang pour fabriquer les lentes (les oeufs des poux). En mordant la peau pour prélever un peu de sang, le pou injecte de la salive. La peau réagit aux protéines de cette salive et cela démange. L’envie de gratter est la plus forte dans la nuque et autour des oreilles, aux endroits les plus chauds.

Quels sont les traitements efficaces contre les poux ?
Un shampoing ordinaire est totalement inefficace contre ces parasites.
Il existe trois traitements possibles (2) :
•Certains shampoings ou lotions antipoux contiennent un insecticide appelé perméthrine, très efficace contre les poux vivants, moins sur les lentes. Les autres insecticides contre les poux sont aujourd’hui interdits en Belgique.
•Les shampoings ou lotions à base de silicone (le diméthicone) sont moins toxiques pour l’être humain. Le produit étouffe les poux et en partie les lentes.
•La méthode du peigne antipoux en inox est efficace et naturelle. Il faut le passer sur cheveux mouillés avec un mélange moitié eau et moitié vinaigre blanc. Grâce à ses dents rapprochées, il attrape les poux et les lentes, le vinaigre permettant de dissoudre la colle fabriquée par les poux pour fixer les lentes aux cheveux.

Lors de l’utilisation de produits antipoux, il est important de respecter scrupuleusement le mode d’emploi et le temps de repos nécessaire sur les cheveux avant le rinçage. Il est souvent nécessaire de répéter le traitement après sept jours pour empêcher les lentes de devenir des poux et de recommencer à se multiplier. Entre les deux, il est conseillé de passer un peigne à poux tous les jours.

Sur les cheveux courts, les poux sont plus faciles à repérer et à soigner. Mais il n’est pas nécessaire de couper les cheveux pour traiter la pédiculose.

Certaines personnes suggèrent des remèdes maison, comme la mayonnaise, la margarine, l’huile d’olive, l’huile de coco ou encore l’oignon à appliquer sur le cuir chevelu. Les parasites pourraient avoir des difficultés à respirer à cause de ces substances, mais l’efficacité de ces recettes n’a pas été scientifiquement étudiée.

Test-Achats a testé 11 produits antipoux dont des peignes électriques et des lotions. test-achats.be

Que faut-il traiter d’autre à part les cheveux ?
Un pou vit environ 48 heures s’il n’est plus sur une tête humaine. Il est donc important d’éliminer les poux qui peuvent survivre sur les manteaux, essuies, bonnets, oreillers, literies, doudous… Laver les textiles à 60°C permet de les éliminer. Ce qui ne peut être lavé à l’eau peut être enfermé dans un sac plastique pendant minimum deux jours ou placé au congélateur pendant 24 heures.

Comment savoir si une lente contient un pou ?
La lente pleine est plus foncée et plus grise qu’une lente vide. Si on trouve une lente au-delà de deux centimètres du cuir chevelu, elle est toujours vide. Si on la trouve en-dessous d’un centimètre, elle est toujours pleine. Il est donc important de s’intéresser aux lentes proches du cuir chevelu.

De plus en plus de centres de traitements antipoux proposent d’éliminer ces parasites. Est-ce nécessaire de se tourner vers ce type de structure ?
Ils utilisent les mêmes produits que ceux achetés par les particuliers. Ils ont par contre des aspirateurs spéciaux. Certains parents à bout peuvent trouver de l’aide auprès de ces structures. Mais dans la plupart des cas, utiliser un shampoing ou une lotion en suivant les instructions d’utilisation et appliquer les mesures de précautions suffisent pour se débarrasser de ces envahisseurs.

Pourquoi a-t-on envie de se gratter dès qu’on parle de poux ?
La plupart du temps, c’est d’ordre psychologique. Quand on pense à quelque chose, on peut imaginer très facilement qu’on a cette pathologie. Mais lorsqu’on apprend que quel qu’un a des poux dans la famille et qu’on a envie de se gratter, il est indispensable de vérifier s’il n’y en a pas vraiment. Au début, ils sont peu nombreux et il faut bien les chercher.

Est-il possible d’éradiquer complètement les poux sur la planète ?
Non, à moins de raser tout le monde en même temps !

Plus d’infos : mc.be/maladies-et-traitements/liste-alphabetique/poux

Les poux à l’école

Avoir des poux à l’école n’est pas une honte et cela peut arriver à tout le monde. Un enfant ne peut pas être exclu de l’école parce qu’il a des poux.

Seul l’enfant porteur de poux ou de lentes de façon persistante peut être écarté de l’école à l’initiative d’un médecin du service de Promotion de la santé à l’école (PSE). Aucune autre personne de l’école (enseignant, direction…) ne peut décider d’exclure un enfant pour cette raison. L’écartement de l’école est possible pour une durée maximale de 3 jours. L’enfant peut revenir à l’école dès que le médecin traitant ou qu’un membre du PSE a constaté qu’un traitement a été appliqué et que l’enfant n’est plus porteur de poux.

Lorsqu’on constate l’apparition de poux sur la tête d’un enfant, il est important de prévenir l’école (l’enseignant, la direction ou le service PSE) ainsi que l’entourage de l’enfant (amis, famille, enfants dans un club sportif…) afin de pouvoir mettre en place les traitements nécessaires et d’éviter l’épidémie.

Pour se débarrasser efficacement des poux, l’idéal est de traiter ceux qui ont des poux le même jour, par exemple le samedi. Après sept jours, il faut répéter le traitement pour empêcher les lentes de devenir des poux et de recommencer à se multiplier. Entre les deux, il est conseillé de passer un peigne à poux tous les jours.

Texte officiel : Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 14 juillet 2011 relatif aux mesures de prévention des maladies transmissibles dans le milieu scolaire et étudiant (M.B. 20/09/2011).