Retour à Soins dentaires

Soins dentaires - Des assurances pour tous !

Depuis plusieurs mois, la Mutualité chrétienne offre des couvertures en soins dentaires adaptées aux besoins et au budget de chaque famille. Tous les membres de la MC en ordre de cotisations bénéficient automatiquement d’un nouvel avantage : Dento solidaire. Et ceux qui souhaitent une protection financière accrue peuvent souscrire à l’assurance Dento+. Explications au moyen d’exemples concrets.


Naïma, 12 ans, appareil orthodontique

Comme beaucoup de ses copains et copines, Naïma entame un traitement d’orthodontie et devra porter un appareil dentaire. L’orthodontiste a averti ses parents que l’appareil est coûteux et peu remboursé par l’Assurance soins de santé et indemnités (ASSI). Dans son devis, l’orthodontiste indique le prix demandé pour l’appareil (parties inférieure et supérieure) : 1.650 euros. L’ASSI intervient pour un montant de 273 euros, ce qui laisse à charge des parents de Naïma un montant de 1.377 euros. Grâce à l’intervention de Dento solidaire (375 euros), l’appareil leur coûtera 1.002 euros. Et s’ils ont souscrit à Dento+, ils bénéficieront d’une intervention supplémentaire de 375 euros(1). Ils devront en définitive débourser 627 euros pour l’appareil de leur fille.

Sophie, 44 ans, prothèse amovible

Après dix ans de difficultés financières, Sophie sort enfin la tête hors de l’eau. Elle décide de consulter un dentiste pour "remettre sa bouche en ordre". Malheureusement, elle apprend que sept dents de sa mâchoire supérieure sont irrécupérables. Vu le nombre de dents à remplacer, le praticien oriente Sophie vers une prothèse amovible (dentier). L’Assurance soins de santé et indemnités n’intervient pas avant l’âge de 50 ans pour les prothèses amovibles mais Sophie ne peut pas attendre six ans de plus pour démarrer son traitement. Le dentiste lui conseille de choisir une prothèse avec une armature métallique que l’on appelle squelettique. Elle est beaucoup plus fine, plus solide, moins encombrante et donc plus confortable. Le coût de cette prothèse ? 1.100 euros, entièrement à sa charge donc. Sauf que la Dento solidaire lui octroiera un forfait de 150 euros. Et si elle a souscrit à Dento+, elle bénéficiera d’une intervention supplémentaire de 595,09 euros(1). Dans cette hypothèse, in fine, sa prothèse lui coûtera 355 euros.

Alexandre, 38 ans, implant et couronne

De dévitalisation en reconstruction, cela fait quinze longues années que le dentiste tente de conserver une des incisives supérieures d’Alexandre. Et puis catastrophe : fracture de la racine et extraction nécessaire. Le dentiste conseille à Alexandre le placement d’un implant et d’une couronne, solutions idéales d’un point de vue esthétique et fonctionnel. Malheureusement, l’Assurance soins de santé et indemnités n’intervient jamais pour les prothèses fixes (implant, couronne, bridge, etc.). Le devis est de 1.450 euros pour l’implant et la couronne. Dento solidaire interviendra de manière forfaitaire pour un montant de 150 euros. S’il a souscrit à Dento +, celle-ci interviendra à concurrence de 75 % du montant restant à sa charge. En l’occurrence, elle lui versera 975 euros(1). Le coût à charge d’Alexandre, dans ce cas de figure, n’est plus que de 325 euros.


Dento solidaire en un clin d’œil

> Une couverture automatique comprise dans la cotisation à l’assurance complémentaire. Pas de prime à payer donc.

> Accessible sans questionnaire ni examen médical, sans limite d’âge, sans franchise et sans stage d’attente.

> En orthodontie : intervention de 375 euros pour l’appareil dentaire (750 euros en cas d’affections particulières) et remboursement des visites de contrôle à 100 % des tarifs officiels jusqu’à l’âge de 22 ans (pour autant que le traitement ait été accepté par l’Assurance soins de santé et indemnités (ASSI) et que le patient possède un dossier médical global).

> Pour les prothèses dentaires fixes ou amovibles non remboursées par l’ASSI (dentier, couronne, bridge…) et les implants : intervention de 150 euros.

Dento+ en quelques mots

> Une couverture supplémentaire à prix modéré pour toute la famille. Pour les 45 ans et plus, pas de majoration de prime en souscrivant avant le 30 juin 2015.

> Une assurance accessible sans questionnaire ni examen médical, sans limite d’âge ni franchise, avec un stage d’attente de six mois (pas de stage en cas d’assurance similaire).

> Un plafond annuel d’intervention fixé à 1.000 euros par personne (300 euros la 1ère année de souscription et 600 euros la 2e année). Le plafond est porté à 2.000 euros en cas d’accident et ce, sans stage.

> Des soins préventifs et curatifs remboursés à 100 % des tarifs officiels.

> Une intervention dans les frais d’orthodontie pour tous : 375 euros pour l’appareil dentaire et 50 euros pour les appareils de contention.

> Prothèses amovibles, couronnes, bridges et implants : remboursement de 75% du montant à charge ou du tarif officiel.

> Parodontologie : interventions dans tous les soins.

> Pour les soins dentaires non remboursés par l’Assurance soins de santé et indemnités (orthodontie à l’âge adulte, prothèse amovible avant 50 ans, prothèse fixe et implant, certains soins de parodontologie après 55 ans…), Dento + intervient à condition qu’un plan de traitement ait été communiqué et accepté par le dentiste-conseiller de la MC avant le début du traitement.

Les soins dentaires à la MC

Les soins dentaires sont souvent mal remboursés. Pour remédier à cette anomalie, la Mutualité chrétienne (MC) lance Dento solidaire, la couverture déjà comprise dans votre cotisation, et Dento +, une assurance à petit prix. Ces couvertures interviennent encore plus dans les frais d’orthodontie, de prothèses et de soins curatifs et préventifs. Elles sont accessibles à tous sans questionnaire médical et sans exclusion.