Retour à Avantages sociaux et aides aux familles

Covid-19 : quelles mesures de soutien pendant la crise sanitaire ?

Le site jepenseaussiamoi.be, conçu et alimenté par Infor Santé, livre des conseils pour prendre soin de soi en cette période particulièrement difficile à vivre.(c)iStock Le site jepenseaussiamoi.be, conçu et alimenté par Infor Santé, livre des conseils pour prendre soin de soi en cette période particulièrement difficile à vivre.(c)iStock

Au cours des derniers mois, le gouvernement fédéral a pris une série de mesures exceptionnelles afin de soutenir les citoyens confrontés à des difficultés suite à l’épidémie de Covid-19. Focus sur quelques-unes de ces aides.


Des mesures exceptionnelles en cas de chômage temporaire

Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux travailleurs salariés ont été mis en chômage temporaire, faute de travail suffisant. Plusieurs mesures exceptionnelles ont été adoptées en leur faveur. 
• Jusqu’au 31 mars 2021, les salariés mis en chômage temporaire pour force majeure ou pour raisons économiques ont droit à des allocations de chômage sans devoir remplir de conditions d’admissibilité. Ils ne doivent pas prouver un certain nombre de jours de travail salarié au cours d'une période de référence, par exemple.
• Pour les allocations des mois de mai à décembre 2020 inclus, un précompte professionnel réduit à 15% est retenu sur les allocations de chômage temporaire. En temps normal, ce précompte s’élève à 26,75%.
• La période de chômage temporaire est considérée comme "travaillée" pour la pension. Cette "période assimilée" compte donc pour le calcul du nombre d’années de carrière (en cas de pension anticipée) et du montant de la pension. 
• Les travailleurs salariés qui ont été contraints au chômage temporaire en raison du coronavirus pendant plus de deux mois, recevront une prime de 10 euros par jour de chômage temporaire. Celle-ci s'ajoute aux allocations de chômage correspondant à 70% du salaire plafonné, additionnées d'un supplément de 5,63 euros par jour à charge de l'Onem. Tous les secteurs d'activités sont concernés par cette nouvelle mesure.

>> Plus d'infos auprès de sa caisse de paiement des allocations de chômage ou sur onem.be

Des aides en cas de difficultés financières

Les CPAS octroient des aides aux personnes qui n’arrivent plus à assumer certaines dépenses en raison de la crise sanitaire. Il peut s'agit d'aides pour des difficultés liées :

- au logement (paiement du loyer et des charges),
- à l’énergie (factures de gaz, d’électricité, d’eau, de recharge des compteurs à budget, etc.),
- à la santé (achat de médicaments, factures d’hôpitaux, consultations psychologiques, etc.),
- aux besoins de première nécessité (transports, vêtements, lunettes, prestations d’aides à domicile, etc.),
- au soutien numérique (achat/location d’ordinateur ou tablette, abonnements de téléphone, GSM et d’internet, etc.),
- aux factures impayées (frais funéraires, de voiture, d’huissier, etc.).

Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà un dossier ouvert au CPAS pour introduire une demande d'aides financières. Un assistant social du CPAS examine chaque demande en réalisant une enquête sociale pour déterminer l’état de besoin de la personne et de son ménage en tenant compte de ses ressources et de ses dépenses.

>> Des travailleurs sociaux répondent également par téléphone aux questions relatives aux aides existantes en matière d’alimentation, crédit, logement, situation professionnelle, chômage, isolement, etc. En Wallonie, composez le 1718 (ou le 1719 pour les germanophones) du lundi au vendredi de 8h30 à 17h. En Région bruxelloise, composez le 0800 35 243 du lundi au vendredi de 9h à 17h. Ces numéros d'appel sont gratuits.

Du soutien psychologique

La période que nous traversons peut susciter un mal-être, de l’inquiétude, du stress, voire de la colère. Des problèmes familiaux peuvent aussi survenir. Le site jepenseaussiamoi.be, conçu et alimenté par Infor Santé, le service de promotion de la santé de la MC, livre des conseils pour prendre soin de soi.

Si vous éprouvez des difficultés psychiques et psychologiques, les services de santé mentale (SSM) peuvent vous aider à les surmonter. Composées de psychologues, de (pédo)psychiatres, d’assistants sociaux..., les équipes accueillent toute personne en demande d’aide, de conseil ou de soutien. Les tarifs appliqués sont modérés (environ 12 euros la consultation), voire gratuits sous conditions.

Pour des problèmes d'anxiété, de dépression, de consommation d'alcool, de somnifères ou de sédatifs, il est aussi possible de bénéficier d'une série d'entretiens individuels chez un psychologue conventionné. Le mieux est d'en parler à son médecin traitant qui pourra prescrire des séances de soins psychologiques de première ligne et aiguiller vers un psychologue. Huit séances par an sont remboursées par la sécurité sociale. En définitive, la séance coûte 11 euros (4 euros pour les bénéficiaires de l'intervention majorée). À noter que des soins psychologiques sont aussi accessibles et remboursés aux enfants.

Enfin, les membres de la MC, en ordre de cotisations, peuvent compter sur une intervention financière lorsqu'ils consultent un psychologue agréé. Cette intervention peut aller jus qu'à 15 euros par séance, avec un plafond de 180 euros par an (ce plafond est porté à 240 euros en 2021).

>> Plus d'infos sur les SSM en Wallonie et autres conseils sur le site covid.aviq.be/fr/trouver-du-soutien. À Bruxelles, consulter le site be.brussels et en Flandre le site vlaanderen.be Plus d'infos sur l'avantage psy de la MC sur mc.be/psy

Le Service social de la MC reste accessible

Vous rencontrez des difficultés en raison de la crise sanitaire ? Vous souhaitez être informé(e) sur vos droits et sur les aides mises en place suite à l’épidémie de Covid-19 ? Le Service social est accessible à toutes et tous, sans condition. Les travailleurs sociaux de la MC vous écoutent et vous informent de manière personnalisée. Ils trouvent avec vous des solutions adaptées et peuvent vous orienter vers d’autres services. Bien que les agences MC soient actuellement fermées, le Service social reste accessible par mail ou téléphone. Retrouvez les coordonnées du service social de votre région sur mc.be/service-social

Service social

Les Centres de Service social de la Mutualité chrétienne sont à votre disposition pour toute question sociale. Appelez gratuitement le 0800 10 9 8 7 ou surfez sur www.mc.be pour connaître les horaires de la permanence proche de chez vous.