Retour à Avantages sociaux et aides aux familles

Les montants des prestations sociales au 1er septembre 2018

  1. L’index est un mécanisme qui permet d’adapter automatiquement au coût de la vie les salaires, les pensions et les allocations sociales. Une corbeille, composée d’environ 500 produits et services, permet de vérifier dans quelle mesure le coût de la vie augmente. En raison du dépassement de l'indice-pivot au mois d’août 2018, les prestations sociales ont augmenté de 2% le 1er septembre 2018. La précédente indexation datait de juin 2017.


Vous trouverez ci-dessous les montants des prestations sociales  remis à jour, branche par branche de la sécurité sociale et de l'assistance sociale.

  • L'assurance indemnités (incapacité de travail)

Consultez le tableau des montants des indemnités d'incapacité de travail.

  • L'assurance maternité

Consulter le tableau des montants de l'assurance maternité et des congés de naissance et d'adoption.

  • Les prestations familiales

Les montants (en euros) publiés ci-dessous sont valables pour toutes les familles habitant en Wallonie, en Région bruxelloise et en Communauté germanophone. En Flandre, les montants restent inférieurs de 2% puisque le gouvernement flamand avait décidé de ne pas appliquer la précédente indexation (juin 2017). Tous les montants sont consultables sur www.famifed.be, le site Internet de l'Agence fédérale des allocations familiales (Famifed).

 

A. Travailleurs salariés, travailleurs indépendants et agents des services publics

Allocation de naissance Montants forfaitaires
1ère naissance 1.297,92
2e naissance et suivantes 976,53
Naissance multiple 1.297,92
Prime d’adoption 1.297,92
 
Allocations familiales Montants mensuels
  • Allocations familiales ordinaires
 1er enfant  95,80
2e enfant 177,27
3e  et suivants 264,67
Majoration pour les familles monoparentales
1er enfant 48,77
2e  enfant 30,23
3e et suivants 24,38
  • Enfants de chômeurs (à partir du 7e mois) et de pensionnés (supplément social compris)
1er enfant 144,57
2e enfant 207,50
3e et suivants 269,98
3e et suivants (familles monoparentales) 289,05
  • Enfants de travailleurs en incapacité de travail (plus de 6 mois d’incapacité, supplément social compris)
1er enfant 200,73
2e enfant 207,50
3e et suivants 269,98
3e et suivants  (familles monoparentales) 289,05
• Enfants placés dans une famille d’accueil
  64,28
• Orphelins
  368,03
  • Allocation supplémentaire pour enfants atteints d’une affection et âgés de moins de 21 ans (nouveau système)
Échelle de gravité des conséquences de l’affection  

Moins de 6 points dans les 3 piliers et min. 4 points dans le pilier I 

 84,01

6-8 points dans les 3 piliers et moins de 4 points dans le pilier I

111,89

6-8 points dans les 3 piliers et min 4 points dans le pilier I

 431,00

9-11 points dans les 3 piliers et moins de 4 points dans le pilier I

 261,10

9-11 points dans les 3 piliers et min 4 points dans le pilier I

 431,00

12-14 points dans les 3 piliers

431,00

15-17 points dans les 3 piliers

490,07

18-20 points dans les 3 piliers

525,08

+ de 20 points dans les 3 piliers

560,08
 
Allocations familiales : Suppléments d’âge

Premier enfant - taux ordinaire

 

Enfant de 6 à 11 ans inclus

16,69

Enfant de 12 à 17 ans inclus

25,41

Enfant de 18 à 24 ans inclus

29,29

Tous les autres enfants (y compris enfants bénéficiant d’un suppl. fam. monoparentale, d’un supplément social et tout enfant atteint d’une affection)

 

Enfant de 6 à 11 ans inclus

 33,28

Enfant de 12 à 17 ans inclus

50,86

Enfant de 18 à 24 ans inclus

64,66
 
Allocations familiales : Supplément annuel (rentrée scolaire 2019)

Enfant de 0 ans à 5 ans inclus

21,23

Enfant de 6 à 11 ans inclus

45,63

Enfant de 12 à 17 ans inclus

63,67

Enfant de 18 à 24 ans inclus

84,89
 
Allocations familiales : Supplément annuel majoré (1) (rentrée scolaire 2019)
 Enfant de 0 ans à 5 ans inclus  29,29
Enfant de 6 à 11 ans inclus 62,17
Enfant de 12 à 17 ans inclus 87,04
Enfant de 18 à 24 ans inclus 117,17
 

Plafonds des revenus pour les bénéficiaires des allocations familiales

  • Plafond concernant l'enfant bénéficiaire
Rémunération maximale pour conserver le droit aux allocations familiales (apprenti, étudiant, stagiaire, demandeur d’emploi, enseignement à horaire réduit) : 541,09 EUR par mois.
  • Plafond concernant la famille 

Limite de revenus bruts pour le supplément social (invalide, pensionné, chômeur de plus de 6 mois) :

- Isolé avec enfants : 2.501,28 EUR par mois

- Couple avec enfants : 2.582,00 EUR par mois

Limite de revenus bruts pour le supplément famille monoparentale :

2.501,28 EUR revenus par mois

 

B. Les prestations familiales garanties (régime d’assistance sociale)

Les montants relatifs aux allocations familiales garanties correspondent à ceux qui sont octroyés aux enfants de chômeurs et de pensionnés. Les suppléments d’âge sont ceux accordés à la catégorie “autres enfants” dans le tableau ci-dessus. Pour bénéficier des prestations familiales garanties, une limite trimestrielle de ressources du ménage ne doit pas être dépassée. Cette limite est de 4.311,30 EUR. Elle est majorée de 20 % pour chaque enfant bénéficiaire à charge, et ce à partir du 2e enfant.

 

 

  • Les pensions 

 A. Travailleurs salariés

Pension minimale  (brut par mois) - carrière complète (1)
retraite ménage  1.556,05
retraite isolé  1.245,23
survie  1.228,59
Pension minimale  (brut par mois) - carrière incomplète  (2)

retraite ménage

1.545,20
retraite isolé 1.236,55
survie 1.220,02
Pécule de vacances (mai) (3)
ménage 962,25
isolé ou pension de survie 769,80

B. Travailleurs indépendants

Pension minimale  (brut par mois) - carrière complète
retraite ménage  1.556,05
retraite isolé  1.245,23
survie  1.228,59
Pension minimale  (brut par mois) - carrière incomplète

retraite ménage

1.545,20
retraite isolé 1.236,55
survie 1.220,02
Allocation spéciale de travailleur indépendant (juillet) (4)
ménage 137,29
isolé 109,92

C. Agents du secteur public

  minimum (brut par mois) maximum (brut par mois)
Pension de retraite
pour un retraite marié                1.707,04  6.668,68
pour un retraite isolé  1.365,56  6.537,80
Pension de survie
   1.190,42   4.749,45
Pécule de vacances (5)
ménage  347,13
isolé ou pension de survie  260,34
Indemnité funéraire maximale
fonctionnaire actif   3.621,70 (janvier 2018) 
pensionné  2.716,27 (janvier 2018)

D. Garantie de revenus aux personnes âgées - GRAPA (régime d'assistance  sociale)

Taux de base cohabitant (par mois) 745,47
Taux majoré isolé (par mois) 1.118,36

E. Activités professionnelles autorisées aux pensionnés

 Montants annuels à ne pas dépasser par type d'activité (montants valables en 2018) (1)
 Conditions avec charge de famille sans charge de famille

65 ans et plus avec pension de retraite (cumulée ou non avec pension de survie)

carrière de 45 années civiles avec une occupation en ordre principal  à la date de prise de cours de la pension

Salarié, fonction ou mandat   sans limite sans limite
Indépendant ou mixte (salarié et indépendant) sans limite sans limite
Uniquement allocation de transition pour veuves et veufs
Salarié, fonction ou mandat sans limite sans limite
Indépendant ou mixte (salarié et indépendant) sans limite sans limite
Moins de 65 ans avec uniquement pension de survie
Salarié, fonction ou mandat 23.346 18.677
Indépendant ou mixte (salarié et indépendant) 18.677 14.942

Avant l'âge légal de la pension (2) :

moins de 65 ans ou carrière inférieure à 45 années civiles 

comme conjoint d’un partenaire ayant une pension de ménage
Salarié, fonction ou mandat 12.033 8.022
Indépendant ou mixte (salarié et indépendant) 9.626 6.417

A partir de l'âge légal de la pension (2) :

moins de 65 ans avec pension de retraite

avec uniquement pension de survie

comme conjoint d’un partenaire ayant une pension de ménage

Salarié, fonction ou mandat 28.184 22.547
Indépendant ou mixte (salarié et indépendant) 23.170 18.536


 

  •            Les allocations aux personnes handicapées (régime d'assistance sociale)

 

Les types d'allocations pour personnes handicapées (maxima par an)
 Allocation de remplacement de revenus (maximum par an)
 Ménage  15.062,61 
 Isolé  10.929,78
 Cohabitant  7.286,51
 Allocation d'intégration (maximum par an)
 Catégorie 1 (7-8 points)   1.271,84
 Catégorie 2 (9-11 points)  4.206,76
 Catégorie 3 (12-14 points)  6.690,30 
 Catégorie 4 (15-16 points)  9.722,78
 Catégorie 5 (17-18 points)  11.022,78 
 Allocation pour l'aide aux personnes âgées (maximum par an)
 Catégorie 1 (7-8 points)  1.041,72
 Catégorie 2 (9-11 points) 3.976,48
 Catégorie 3 (12-14 points) 4.834,76
 Catégorie 4 (15-16 points) 5.692,79
 Catégorie 5 (17-18 points) 6.992,79

 

  •             Le revenu d'intégration (régime d'assistance sociale) 

                       Le revenu d'intégration (montants par mois)

Personne avec famille à charge  1.254,82 EUR
Personne isolée  910,52 EUR
Personne cohabitant avec une ou plusieurs personnes  607,01 EUR

 

  •                    Les allocations de chômage (sécurité sociale)

 

A. Trois périodes d’indemnisation

 1ère période (1 an)
3 mois 65% du salaire perçu limité au plafond supérieur
3 mois suivants 60% du salaire perçu limité au plafond supérieur
6 mois suivants 60% du salaire perçu limité au plafond moyen
 2ème période (de 2 à 36 mois)(1)
12 mois maximum (2 mois fixes + 2 mois par année de passé professionnel)

- chef de ménage : 60% du salaire perçu limité au plafond inférieur

- isolé : 55% du salaire perçu limité au plafond spécifique

- cohabitant : 40% du salaire perçu limité au plafond inférieur

24 mois suivants max. (2 mois par année de passé professionnel) diminution des allocations par pallier tous les six mois pour atteindre une allocation forfaitaire.
Précision importante : le montant perçu au cours d’une phase de la 2e période est conservé à durée indéterminée si, durant cette phase, le demandeur d'emploi se trouve dans l’une des situations suivantes : il atteint l’âge de 55 ans, il a une inaptitude permanente au travail d’au moins 33 % ou il peut justifier d'un passé professionnel de salarié d'au moins 25 ans.
 3e période (illimité)
Allocation forfaitaire différente selon la situation familiale.

 

B. Conditions pour être considéré comme chef de ménage

Les revenus bruts des personnes à charge ne peuvent pas dépasser certaines limites (par mois):
revenus salariés du conjoint 796,87
certains revenus de remplacement du conjoint 642,80
revenus professionnels d’un enfant 426,74
revenus de remplacement d’un enfant 465,14
revenus des ascendants pensionnés 1.375,36
revenus des ascendants pensionnés handicapés 2.130,85
revenus des ascendants pensionnés + enfants 2.187,20

 

C. Plafonds salariaux mensuels

Plafond supérieur (du 1er au 6e mois) 2.671,37
Plafond moyen (du 7e au 12e mois) 2.489,76
Plafond inférieur (à partir du 13e mois) 2.326,62
Plafond spécifique pour les isolés (à partir du 13e mois) 2.275,99

 

D. Allocations de chômage complet : minima et maxima bruts par jour (6 jours/semaine pour un temps plein)

 Période  Durée Chef de ménage Isolé Cohabitant
     Min  Max  Min  Max  Min  Max
 1  1-3 mois  48,89  66,78  40,48  66,78  30,05  66,78
   4-6 mois  48,89  61,65  40,48  61,95  30,05  61,55
   7-12 mois  48,89  57,46  40,48  57,46  30,05  57,46
 2  13-14 mois  48,89  53,69  40,48  48,15  30,05  35,79
   15-24 mois (1)  48,89  53,69  40,48  48,15  30,05  35,79
   25-30 mois (1)  48,89  52,40  40,48  46,46  30,05  32,82
   31-36 mois (1) (2)  48,89  51,11  40,48  44,76  30,05  29,86
   37-42 mois (1) (2)  48,89  49,82  40,48  43,07  30,05  26,89
  43-48 mois (1) (2)  48,89  48,89  40,48  41,37  30,05  23,95
3 < 49e mois (2)  48,89  48,89  40,48  40,48  30,05  21,17

 

E. Allocations de chômage avec complément d’ancienneté (pour chômeurs âgés): minima et maxima bruts par jour (1)

Le complément d'ancienneté est supprimé depuis le 1er janvier 2015. Les chômeurs qui en bénéficiaient en décembre 2014 peuvent continuer à le percevoir. Quelques catégories de travailleurs peuvent encore bénéficier de ce droit à certaines conditions strictes : prouver une longue carrière, exercer un métier lourd, être reconnu inapte dans le secteur de la construction ou avoir été licencié dans le cadre d’un licenciement collectif. Une condition d'âge est également fixée, variable selon la date de la 1ère demande d’allocations (60 ans en 2018 et 62 ans en 2019).

   Minima  Maxima
 chef de ménage  51,25  58,65
 isolé  46,44  53,69
 cohabitant 55-57 ans (2)  37,88  44,74
 cohabitant 58-64 ans  (2)  41,63  49,22

F. Allocations d’insertion (sur base des études) : montants bruts par jour (6 jours/semaine)

 1. Chef de ménage 47,63
 2.

 Isolé 

- à partir de 21 ans

- de 18 à 20 ans

- 16 et 17 ans

 

35,02

20,96

13,34

 3.

Cohabitant ordinaire

- 18 ans et plus

- moins de 18 ans

 

17,89

11,22

 4.

Cohabitant majoré (1)

- 18 ans et plus

- moins de 18 ans

 

19,53

12,15

Plus d'informations sur les législations en matière de chômage et barèmes complets sur www.onem.be

 

  •         Les allocations de crédit-temps

 Secteur privé - montants mensuels bruts (1)

 Crédit-temps avec motif (quel que soit l'âge)  Moins de 5 ans d'ancienneté chez l'employeur À partir de 5 ans d'ancienneté chez l'employeur
   Isolé (2)  Cohabitant  Isolé (2)  Cohabitant
 Temps plein  510,44  510,44  595,52  595,52
 ½ temps  255,21  255,21  297,75  297,75
 1/5 temps  216,89  168,07  212,65  164,78

 

Crédit-temps fin de carrière (3)  Isolé (2)  Cohabitant

 Temps plein

(moins de 5 ans chez l'employeur)

510,44 

510,44 

 Temps plein

(5 ans et plus chez l'employeur) 

595,52  595,52 
 ½ temps 508,36 508,36
 1/5 temps 284,95 236,13
  • Interruption de carrière - secteur public (1)

Interruption totale (montants mensuels bruts)
   normale  2e enfant (3)  3e enfant (3)
 1ère année (2)  427,22  467,86  508,54
Réduction des prestations (montants mensuels bruts) (4)
   1/5  1/4  1/2
 Régime général (2)  85,43  106,81  213,60
 Régime fin de carrière (2) (5)  170,88  213,60  427,22

 

  • Congés thématiques

Congé parental, soins palliatifs et assistance médicale (montants mensuels bruts)

Secteur privé (1)

 Congés thématiques  Moins de 50 ans  À partir de 50 ans
   Base  Isolé (2)  Base  Isolé (2)
 Temps plein  834,90  1.152,16   834,90  1.152,16 
 ½ temps  417,44  576,07  562,77  562,77
 1/5 temps  141,62  190,44  212,42  212,42
 1/5 temps  141,62  230,43 (3)  212,42  212,42

 

Secteur public (administrations fédérales, régionales, communautaires, locales et provinciales et services qui en dépendent)(1)

 Congés thématiques (2)  Moins de 50 ans  À partir de 50 ans
 Temps plein  

834, 90

 

834, 90

 ½ temps 417,44 562,77
 1/5 temps 141,62 212,42
 1/5 temps – isolé (3) 190,44 212,42 

Plus d’infos sur les législations et barèmes complets auprès de l’Onem : www.onem.be