Retour à Avantages sociaux et aides aux familles

Prestations sociales : Des minima et forfaits revalorisés au 1er juillet

Depuis 2005, une loi impose au gouvernement fédéral de dégager tous les deux ans un budget pour revaloriser les allocations sociales les plus basses. Les syndicats et les organisations d'employeurs se sont accordés sur la répartition de l’enveloppe "bien-être" pour 2019 et 2020 (environ 1 milliard d'euros). Voici les principales revalorisations introduites au 1er juillet. D'autres suivront cette année en août et septembre.


Les allocations de chômage

  • Minima et forfaits pour le chômage complet, le régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC) et l’allocation d’insertion : 
    • chefs de famille et cohabitants privilégiés : + 3,5 %,
    • isolés : + 2,4112 %
    • cohabitants :  + 2%
  • Forfaits du chômage temporaire : + 3,5%

Les pensions

Minima de pension (identiques pour les salariés et les indépendants):

  • carrière complète : + 1 %
  • carrière incomplète : + 2,4112 %

Les indemnités d'incapacité de travail et de maternité

  • Minima accordés aux salariés ou chômeurs en incapacité primaire ou en invalidité :
    • travailleurs réguliers :  + 1% pour les chefs de famille et les isolés et + 2,4112% pour les cohabitants.
    • travailleurs non réguliers : + 2 % pour les personnes sans charge de famille.
  • Forfaits accordés aux indépendants en incapacité primaire ou en invalidité : + 1% ou + 2,4112% selon les situations (cessation ou pas de l'activité professionnelle, situation familiale).
  • Indemnités de congé de maternité, de congé d’adoption et de congé parental d’accueil pour les indépendants : + 1 %.

L'assistance sociale

  • Revenu d'intégration (RI) : + 2% pour les isolés et les cohabitants.
  • Allocation de remplacement du revenu (ARR) accordée aux personnes handicapées : + 2% pour les isolés et les cohabitants.
  • Garantie de revenu aux personnes âgées (Grapa) : + 0,3% 

 

 Consultez le tableau des montants des prestations sociales ici.