Retour à Avantages sociaux et aides aux familles

Tour de Belgique des allocations familiales: ce qui change (ou pas), région par région
 
 

Régionalisation des allocations familiales, ce qui change (ou pas) au premier janvier 2020 Régionalisation des allocations familiales, ce qui change (ou pas) au premier janvier 2020

Suite à la régionalisation des allocations famimlaies, dès le 1er janvier 2020, la Wallonie, Bruxelles, la Flandre et la communauté germanophone disposeront chacune de leur propre système de prestations familiales. 


En Wallonie

Rien ne change pour les familles qui bénéficient déjà d'allocations familiales. Les enfants nés avant le 31 décembre 2019 resteront dans l’actuel modèle jusqu’à extinction de leur droit aux allocations familiales, c'est-à-dire jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 25 ans ou plus tôt, s’ils entrent sur le marché du travail. Pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2020, un nouveau modèle entre en application. Le système du rang de l’enfant dans le ménage est supprimé. Chaque enfant a droit au même montant de base. Il sera de 155 euros par mois, de 0 à 17 ans, et de 165 euros par mois, de 18 à 24 ans. À ce montant de base peuvent s’ajouter des suppléments sociaux pour protéger les familles les plus fragiles. Deux plafonds de revenus annuels bruts (30.984 euros et 50.000 euros) permettent l'accès à des suppléments différents (les suppléments liés au 2e plafond sont inférieurs à ceux du 1er plafond).  D'autres suppléments peuvent être accordés selon la situation : un supplément pour famille comptant une personne handicapée, un supplément pour les familles comptant au moins 3 enfants bénéficiaires et enfin, un supplément pour famille monoparentale. Autre nouveauté : ces suppléments sont cumulables. Des primes ont également été prévues au moment de la naissance ou de l’adoption d’un enfant ou lors de la rentrée scolaire.

En Wallonie, deux modèles sont donc appelés à fonctionner en parallèle jusqu’en 2044.  >> Plus d'infos auprès de sa caisse d’allocations familiales ou sur www.aviq.be

En Région bruxelloise

Le nouveau système entre en vigueur le 1erjanvier 2020 pour tous les enfants domiciliés dans la Région de Bruxelles-Capitale, quel que soit leur âge. Un montant de base est accordé à chaque enfant. Il est de 150 euros, de 0 à 12 ans, et de 160 euros, à partir de 12 ans. Les montants sont diminués de 10 euros pour les enfants nés avant le 1er janvier 2020. Des suppléments liés aux revenus et au nombre d'enfants peuvent s'ajouter. Deux plafonds existent : 31.000 et 45.000 euros. Un supplément de 10 euros est accordé aussi pour les étudiants qui suivent l’enseignement supérieur.

Des mesures transitoires ont été prévues pour que les familles qui se verraient octroyer des allocations familiales moins élevées qu’actuellement (notamment les familles nombreuses) conservent les montants actuels tant qu’aucun changement ne survient dans la situation familiale.

 >> Plus d'infos auprès de sa caisse d’allocations familiales ou sur www.iriscare.brussels (calculatrice en ligne).

 

En Communauté germanophone

Depuis janvier 2019, le ministère de la Communauté germanophone gère les prestations familiales pour tous les enfants domiciliés dans les 9 communes qui composent cette entité fédérée. Le modèle entré en vigueur en même temps prévoit pour chaque enfant un montant mensuel de base (157 euros) complété de divers suppléments : famille nombreuse, social, enfant handicapé, enfant (demi-)orphelin. S’ajoute encore un supplément annuel de rentrée scolaire. Un mécanisme permet aux familles de conserver le montant le plus favorable entre l’ancien et le nouveau système jusqu’au moment où le nouveau devient plus avantageux financièrement ou dès que la composition du ménage se modifie.

>> Plus d’infos sur www.ostbelgienfamilie.be

En Flandre

Depuis 2019, un nouveau système de politique d’aide financière aux familles, appelé Groeipakket, est entré en application pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2019. Une allocation familiale de base mensuelle (163,20 euros) est accordée à chaque enfant. Peuvent s’y ajouter divers suppléments :  un supplément social, un supplément de soins, des suppléments de participation pour garde d’enfant et pour l’enseignement.

Les enfants qui bénéficiaient d’allocations familiales avant le 1er janvier 2019 conservent le système actuel jusqu’à la fin de leurs études ou leur 25e anniversaire. Toutefois, les nouvelles conditions fixées pour bénéficier de suppléments (exemple : plafonds de revenus) leur sont appliquées.

>> Plus d’infos auprès de sa caisse d’allocations familiales ou sur www.fons.be