Maintien à domicile

François ou la vie en autonomie

Une maladie, une convalescence plus ou moins longue, un accident… La perte d’autonomie peut arriver au moment où l’on s’y attend le moins. Des aides existent pour les personnes qui en sont victimes, tout comme pour leurs proches. La MC et ses partenaires ont développé des services et des initiatives en ce sens.

3 min.
© Marc Detiffe
© Marc Detiffe
En Marche

En Marche

François, 74 ans, vit en couple avec Catherine. Ils n’ont pas eu d’enfants. Jusqu’ici, François n’a pas connu de problème de santé majeur. Il a toujours entretenu son jardin, aidé dans la maison, rencontré des amis. Jusqu’il y a peu, Catherine et lui se permettaient encore un petit week-end d’évasion de temps à autres…

Depuis quelques mois, des problèmes locomoteurs réduisent fortement la mobilité de François. En outre, des douleurs persistantes dans les jambes et le dos nécessitent désormais des soins continus. Catherine s’occupe de son compagnon au quotidien. La fatigue et l’inquiétude lui mènent la vie dure.

Aide à domicile

Les soins infirmiers ont été pris en charge par Aide & Soins à Domicile (ASD). Leur service de coordination a organisé le passage d’une infirmière et d’une aide-ménagère pour soulager Catherine.

Télévigilance

Sur les conseils de l’infirmière, François et Catherine ont souscrit un abonnement au service de télévigilance Vitatel. Catherine s’absente désormais l’esprit plus serein. En cas de souci, François active le bouton d’appel qu’il porte en permanence. Une opératrice se met alors directement en contact avec lui pour faire le point.

Habitat adapté

Les problèmes locomoteurs de François lui posent de gros soucis dans les escaliers et prendre un bain est toute une aventure. Contacté par le couple, Solival a mandaté une ergothérapeute pour réaliser une étude gratuite des adaptations possibles de la maison et préserver au mieux le bien-être de François.

Quant à la réalisation des travaux d’adaptation, le budget à consacrer à un aménagement idéal dépasse les capacités financières du couple. Sur une suggestion du service social, il s’est adressé à l’Aviq (Agence pour une vie de qualité) et a obtenu une intervention financière pour réaliser les travaux conseillés.

Petit matériel et location

L’ergothérapeute leur a également fait quelques suggestions tout à fait réalisables immédiatement : un rolator, un rehausseur pour chaise et pour WC, une deuxième rampe pour l’escalier… Un magasin Qualias a livré la majeure partie du matériel. François y a également loué une chaise roulante pour faciliter ses déplacements en dehors de la maison.

Détente

La vie du couple s’est peu à peu réorganisée autour de l’évolution de la santé de François. Ils participent à des excursions spécialement organisées pour personnes à mobilité réduite par Altéo. Récemment, ils se sont même permis quelques jours de vacances au centre Séjours & Santé de Spa Nivezé. Un soulagement pour Catherine qui a pu souffler. François a été complètement pris en charge par l’équipe du centre.

Ils ont des projets. Catherine souhaiterait consacrer un peu de temps à du volontariat, comme elle l’avait fait étant jeune, en accompagnant des enfants moins valides dans des séjours de Jeunesse & Santé. Elle souhaiterait aussi faire de la marche nordique avec énéoSport. François compte refaire un potager… mais à plus petite échelle et avec des bacs en hauteur.

L’autonomie à domicile a un coût que beaucoup de personnes, notamment âgées, sont incapables d’assumer en totalité.

Une réalité parfois difficile

François et Catherine sont des personnages fictifs. Ils ne doivent pas nous faire oublier que l’autonomie à domicile a un coût que beaucoup de personnes, notamment âgées, sont incapables d’assumer en totalité. La MC est bien consciente de cette situation, même si le maintien à domicile est une alternative au manque de place (actuel et futur) en structures d’accueils adaptées (MR et MRS).

Certains des services proposés par la MC et ses partenaires sont gratuits et les prestations payantes sont calculées au plus juste. Néanmoins, il n’est jamais inutile de rechercher des solutions alternatives ou de vérifier ses droits et possibilités d’accéder à des aides pour diminuer ces coûts encore trop importants aujourd’hui. Le service social de la mutualité est un interlocuteur idéal pour y aider.

La MC et ses partenaires au salon Autonomies

La MC et ses partenaires seront présents du 21 au 24 avril prochains au salon Autonomies, au Palais des Expositions de Namur. Pour sa première édition, Autonomies rassemblera une offre complète de matériel, des séances de démonstration et d'information sur les différentes formes de soutiens à l’autonomie.

La MC et ses partenaires y présenteront leurs propres services et initiatives : soutien à domicile, vacances adaptées pour jeunes et moins jeunes à mobilité réduite, mouvements associatifs, matériel, adaptation du domicile...

Entrées gratuites sur le site www.autonomies.be bouton "Visiteur ? Enregistrez-vous" - code promo : MUTU16


Service social

Les Centres de Service social de la Mutualité chrétienne sont à votre disposition pour toute question sociale. Appelez gratuitement le 081 81 28 28 ou surfez sur www.mc.be pour connaître les horaires de la permanence proche de chez vous.