Retour à Bien-être à domicile

Une cuisine fonctionnelle à moindres frais

© Solival © Solival

Vous avez des difficultés à accéder à vos rangements, à déplacer des casseroles ou des plats? Des solutions simples existent. Elles ne nécessitent pas d’investir dans une nouvelle cuisine équipée ni de consentir à de lourdes dépenses.


Au niveau des rangements

Commencez par faire un tri dans vos affaires et conservez uniquement les objets et ustensiles que vous utilisez le plus souvent. Ensuite, rangez-les de manière rationnelle. Placez les éléments lourds à portée de main, à hauteur du plan de travail ou juste en dessous. A l’étage inférieur de vos armoires, viennent les éléments légers et encombrants, ceux très légers étant dévolus aux rangements les moins accessibles, tout en haut ou tout en bas. N’hésitez pas à utiliser des bacs ou paniers pour y placer tous vos petits objets et ainsi éviter de “trifouiller” plusieurs minutes en position inconfortable pour trouver LE petit pot d’épices.

Vous pouvez aussi abaisser les tablettes dans les armoires supérieures ou ajouter des tablettes supplémentaires à hauteur du plan de travail. Dans tous les cas, évitez de surcharger ou d’encombrer celui-ci.

Autres astuces: accrochez des paniers sous les tablettes existantes, réduisez la profondeur des armoires situées au-dessus des épaules, utilisez l’un ou l’autre chariot de rangement sur roulettes, remplacez les étagères par des tablettes transparentes lorsqu’elles sont situées au dessus du champ de vision… Faites de même dans le frigo : ajoutez ou enlevez des tablettes ou demi-tablettes, utilisez des paniers ou surélevez un petit réfrigérateur.

Dans certaines armoires basses, installez des rangements ergonomiques. Vous pouvez, par exemple, équiper les meubles en coin de systèmes pivotants et sortants sans changer le mobilier lui-même. Ou encore placer des tiroirs de rangement dans un placard ordinaire, tout en conservant la porte.

Si vous êtes à risque de chute, évitez les mouvements déséquilibrants. Et si vraiment vous devez monter sur un tabouret pour accéder à une étagère, choisissez un marchepied muni d’un antidérapant ou un escabeau. Placez éventuellement une main courante au mur contigu pour avoir un appui sécurisant.

Au niveau des déplacements

Limitez les obstacles au sol et dégagez le plus possible le passage, surtout si vous vous déplacez avec une canne, une béquille ou une tribune. Enlevez les carpettes et paillassons ou fixez-les avec de l’antidérapant ou de l’autocollant double-face. Veillez aussi à ce que le revêtement de sol soit correct. Des dalles mal fixées ou un balatum mal collé, par exemple, peuvent en effet être sources de problèmes.

Si vous utilisez plusieurs appareils électroménagers, faites éventuellement ajouter des prises de courant supplémentaires à des hauteurs fonctionnelles. Évitez les blocs multiprises et les rallonges qui serpentent dans les zones de passage.

Pour le transport des plats, casseroles, services de table…, utilisez une desserte à roulettes. Choisissez un modèle bien stable et dont la poignée se trouve à bonne hauteur. Si vous avez un bricoleur dans votre entourage, une desserte ordinaire peut être adaptée en y ajoutant une poignée, des rebords sur les côtés, un revêtement antidérapant sur le dessus…

Au niveau des manipulations

Demandez le placement d’une manette sur la robinetterie ou faites-la remplacer par un mitigeur à levier unique.

Éliminez les obstacles sur le plan de travail pour faire glisser plutôt que soulever les objets.

Faites installer une douchette extensible au robinet d’eau, à actionner à distance et non au niveau de la robinetterie.

Si votre four est encastré en hauteur, une tablette amovible placée en dessous vous permettra d’y déposer les plats chauds. Si ce n’est pas possible, une desserte placée à proximité peut faire l’affaire. Si votre four est bas, pour y accéder plus facilement, faites ajouter des glissières télescopiques sur lesquelles coulissent grilles et plateaux. Pour étendre l’aire de travail et faciliter les transferts de vaisselle ou d’aliments, posez une planche spécifique sur l’évier.

Si vous n’arrivez pas à saisir les petits boutons des tiroirs et armoires, remplacez-les par des poignées en “D” ou ajoutez-y une sangle où passer la main.

De nombreuses aides techniques existent également pour faciliter les petits gestes du quotidien : beurrer sa tartine, se verser du lait, ouvrir une boite de conserve, égoutter les légumes cuits...

Solival

L’ASBL Solival offre un accompagnement personnalisé dans la recherche de solutions vers plus d’autonomie ou de confort à domicile et ce, en toute indépendance commerciale.

Infos : 070/22.12.20 (tous les jours ouvrables, de 9h à 16h) • info@solival.be • www.solival.be

Trois salles d’essais à votre disposition

  • Mont-Godinne : CHU Dinant Godinne • av. G. Thérasse 1 à 5530 Yvoir • Le matin sur rendez-vous et accès libre de 13 à 16h. Fermé le 1er lundi du mois.
  • Thuin : rue des Fauldeurs 1 à 6530 Thuin • Sur rendez-vous uniquement.
  • Bruxelles : Centre hospitalier Valida, av. Josse Goffin 180 à 1082 Berchem-Sainte-Agathe • Du mardi au vendredi de 9 à 12h et de 13 à 16h. Le lundi sur rendez-vous.

Avec le soutien de la plateforme Bien vivre chez soi.