Navigation
Retour à Services

Incapacité de travail et invalidité

Séjourner dans un centre de convalescence permet de suivre une rééducation, de bénéficier de soins adaptés, de reprendre des forces après une intervention chirurgicale ou un traitement à l'hôpital… Après un tel séjour bienveillant et sécurisant, le retour à domicile ne va pas toujours de soi. Dominique Marchandise, infirmière sociale à Séjours et santé à Spa Nivezé, explique l'importance de bien préparer l'après-convalescence.

En savoir plus

Une nouvelle mesure gouvernementale entre officiellement en vigueur ce 1er décembre : le trajet de réintégration professionnelle. Sa mise en œuvre se fera progressivement en 2017. Sont concernés prioritairement une partie des travailleurs en début d'incapacité de travail, ceux dont l’évolution de l’état de santé permet d’envisager et de planifier une reprise – partielle – du travail, éventuellement avec des adaptations. Explications.

En savoir plus

Devoir arrêter de travailler quelques temps en raison d'une maladie ou d'un accident n'est pas sans conséquences financières. À certaines conditions, le travailleur indépendant peut être dispensé du paiement des cotisations sociales tout en continuant de bénéficier de ses droits sociaux (allocations familiales, soins de santé, indemnités…). C'est ce qu'on appelle l'assimilation.

En savoir plus

Une vaste enquête menée par la Mutualité chrétienne (MC) et ses mouvements Altéo et Samana (ex-Ziekenzorg) révèle que la moitié des familles dont un membre est invalide connait des difficultés pour boucler ses fins de mois. Certaines sont contraintes de renoncer à des soins de santé. Et le retour au travail n’est pas évident : plus de 80% des invalides n’ont plus pu travailler depuis le début de leur incapacité.

En savoir plus

Mieux connaître la situation financière et sociale des travailleurs en incapacité de travail depuis plus d'un an : telle était l'ambition de la Mutualité chrétienne et de ses mouvements Altéo et Samana (ex-Ziekenzorg) en lançant une vaste enquête à laquelle 500 personnes ont participé (1). Au-delà des statistiques, une réalité. Celle de Patricia. Son témoignage poignant est aussi un message d’espoir.

En savoir plus