Retour à Incapacité de travail et invalidité

Près de 400.000 salariés en invalidité

© Philippe Turpin-Belpress © Philippe Turpin-Belpress

Le nombre de travailleurs salariés en incapacité de travail de plus d'un an continue de croître ces dernières années. Population active vieillissante, augmentation de certaines pathologies, mesures prises dans la sécurité sociale par les gouvernements successifs : tels sont les principaux facteurs explicatifs identifiés par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami).


En 2017, 379.908 travailleurs reconnus en invalidité étaient indemnisés dans le régime des salariés. C'est deux fois plus qu'il y a 20 ans. Même si elle est moindre ces deux dernières années, la hausse constante reste interpellante. Dans un rapport très détaillé (1), l'Inami pointe les causes de ce phénomène.

L’alignement de l’âge de la pension entre hommes et femmes (jusqu’en 2009), la hausse de la population active et le vieillissement de la population expliquent en grande partie la croissance du nombre d’invalides, analyse l'Inami. Plus la population vieillit, plus grand est le risque d'incapacité de travail de longue durée étant donné que les problèmes de santé augmentent et s'aggravent avec l’âge.

Le deuxième facteur explicatif est lié aux pathologies à l'origine de l'incapacité de longue durée. En effet, les troubles du système ostéoarticulaire et surtout les affections psychiques gagnent encore et toujours en importance au fil des ans. Si les maladies du système locomoteur et du tissu conjonctif constituent la principale cause d’invalidité chez les ouvriers (près de 32% pour les hommes et 36% pour les femmes), les troubles psychiques suivent de près. Chez les employés, les affections psychiques constituent la principale cause d’invalidité. On enregistre plus de 40% d’invalides dans cette catégorie en 2017, chez les hommes comme chez les femmes.

Diverses études et rapports concluent de manière identique que le stress chronique au travail, l’équilibre rompu entre vie privée et travail et les Du sucre, partout, tout le temps Chaque année depuis 14 ans, l’Union professionnelle des diététiciens de langue française (UPDLF) organise une "semaine des diététiciens". En 2019, l’événement sera placé sous le signe des "sucres cachés", ces glucides présents dans les aliments préparés, sans qu’on n’en soit toujours bien conscient. affections musculosquelettiques sont devenues les principales causes des incapacités de longue durée, souligne l'Inami. Les données statistiques montrent que les troubles psychiques n'épargnent pas les jeunes travailleurs, que du contraire.

En troisième lieu, l'Inami pointe la responsabilité des gouvernements successifs et les mesures qu'ils ont prises pour augmenter le taux d'activité des travailleurs âgés de 50 ans et plus. L'augmentation du nombre de travailleurs en incapacité de travail n'est pas étrangère au démantèlement des régimes de prépension, de pension anticipée et de crédit-temps fin de carrière. "Travailler plus longtemps, est-ce possible ?, s'interroge l'Inami. La question est pertinente surtout pour les ouvriers qui, non seulement ne peuvent plus sortir plus rapidement du marché du travail, mais qui en plus, exercent souvent des professions physiquement plus lourdes. Travailler dans de bonnes conditions reste un vrai défi".