Retour à Maladies chroniques et handicap

Du neuf concernant les aides individuelles à l’intégration

© iStock © iStock

Se laver, se déplacer, communiquer, manipuler des objets… Ces activités essentielles de la vie quotidienne peuvent être difficiles à réaliser pour des personnes handicapées ou dépendantes. Des aides matérielles existent. Et les Régions peuvent intervenir financièrement pour les acquérir. Explications.


Aides à la communication, équipements adaptés, adaptation du domicile ou du véhicule… Les Fonds régionaux peuvent intervenir financièrement dans le coût d’une série d’aides individuelles à l’intégration. En Wallonie, il s'agit de  l’AViQ (Agence pour une vie de qualité), en Région bruxelloise du service Phare (Personnes handicapées autonomie recherchée) et en Flandre du Vaph (1).

Ces aides financières sont destinées aux personnes handicapées de moins de 65 ans. Les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent également en bénéficier à condition que leur demande d'aide soit en lien avec un handicap reconnu par le Fonds régional avant cet âge.

Les conditions d'octroi, les modalités d’intervention et les montants maximums de ces aides  diffèrent selon les Régions.

 

En Wallonie 

En juin 2015, le Gouvernement wallon décidait de modifier la règlementation relative aux aides individuelles. Plusieurs associations de personnes handicapées avaient dénoncé les "reculs" contenus dans l'arrêté du 11 juin 2015. Elles avaient alors introduit un recours devant le Conseil d’État pour annuler cet arrêté. Elles ont obtenu gain de cause.   Concrètement, depuis le 21 mai dernier, les décisions d’intervention de l’AViQ sont prises en fonction de l'arrêté précédent (datant du 13 mars 2014).

Ce changement de réglementation a plusieurs conséquences.

• La contribution (de 2% ou 10%) qui était réclamée aux personnes handicapées dans le montant de l’intervention de l’AViQ est supprimée.

• Plusieurs aides matérielles qui étaient exclues peuvent à nouveau faire l'objet d'une demande d'intervention :

- les fauteuils relax pour aider la personne à s'asseoir et se relever,

- les interphones/parlophones/vidéophones et accessoires,

- les téléphones filaires, téléphones sans fil, GSM et accessoires ou logiciels,

- les constructions y compris les voies d’accès, le mobilier adapté et les sanitaires,

- les langes et protections urinaires utilisés uniquement la nuit (enfants et adultes),

- les protections en cas d'incontinences accidentelles,

- le matériel d’auto-sondage,

- les boîtes automatiques des automobiles,

- les portes de garage,

- les plaques/taques de cuisson,

- les tables de lit.

• Le montant d'intervention est augmenté pour les lits électriques, les plateformes élévatrices et les sièges monte-escaliers.

• Le délai de renouvellement pour les adaptations de véhicule a été rabaissé de 7 à 5 ans.

• Des dérogations sont réintroduites concernant le renouvellement de l’intervention pour l’aménagement du domicile et les dispositifs de changement de niveau.

Par ailleurs, afin de ne pas perdre les quel­ques avancées contenues dans l’arrêté de 2015, l’AViQ continuera à intervenir notamment dans le coût des smartphones. Le cumul d’interventions en cas de séparation ou de divorce du bénéficiaire est également maintenu.

>> Plus d'infos auprès des bureaux régionaux de l'AViQ, au 0800/16.061 (n° gratuit) ou sur www.aviq.be/handicap. Toute demande d’intervention est à introduire auprès d’un bureau régional de l’AViQ. Plus d'infos aussi sur les aides techniques auprès de la coordination de l’information et des conseils en aides techniques (CICAT) : 071/205.748 • cicat@aviq.be

 

En Région bruxelloise

Depuis le 1er janvier 2019, il existe une nouvelle liste précisant les conditions et critères auxquels doivent répondre les personnes handicapées afin d'obtenir une aide matérielle à l’inclusion. Des interventions financières sont possibles dans le coût de matériels, d'aides à la formation professionnelle, d'aides à la communication, des aménagements mobiliers et immobiliers ou toute autre aide individuelle jugée nécessaire par le Collège de la Commission communautaire française (Cocof). Les changements dans cette liste concernent notamment l’accompagnement pédagogique, le matériel informatique ou encore les produits absorbants (langes).

>> Plus d'infos et introduction de la demande d'intervention auprès de Phare : 02/800.82.03 (de 9h à 12h, sauf le mercredi) • info.phare@spfb.brussels  • www.phare.irisnet.be


Service social

Les Centres de Service social de la Mutualité chrétienne sont à votre disposition pour toute question sociale. Appelez gratuitement le 0800 10 9 8 7 ou surfez sur www.mc.be pour connaître les horaires de la permanence proche de chez vous.