Retour à Pensions

Une pension minimum garantie, vraiment pour tous ?

© Ph. Turpin BELPRESS © Ph. Turpin BELPRESS

Les règlements des pensions ne cessent d’évoluer depuis ces dernières années. S’il est important de suivre l’actualité des réformes, il est tout aussi intéressant de bien connaitre ce qui continue d’exister. Penchons-nous à nouveau sur la "pension minimum garantie pour une carrière complète", l’un des principaux mécanismes de la pension légale.


La pension légale est calculée sur la base de la carrière professionnelle et de la rémunération. Cela signifie que, quand les rémunérations sont faibles, le montant de la pension le sera également.

Face à cette situation, il est prévu, sous certaines conditions, d’augmenter le montant de la pension jusqu’au minimum garanti. Nous pouvons qualifier cette disposition de mécanisme solidaire car l’augmentation est financée par la sécurité sociale.

Le principe d’un minimum garanti existe dans les trois régimes : salarié, indépendant et secteur public (1). Il est valable tant pour la pension de retraite que pour la pension de survie. Enfin, la majoration est également prévue pour les personnes ayant une carrière mixte salarié/ indépendant . Cela s'appelle le "minimum garanti mixte".

Exemple pour un salarié

Vous avez une carrière professionnelle de 45 années civiles (chaque année comptant au moins 208 jours en équivalent temps plein : ETP). Vous bénéficierez, au minimum, d’une pension mensuelle s’élevant à 1.123,34 euros (au taux isolé) ou à 1.403,73 euros (au taux ménage).

Faut-il avoir 45 années de carrière pour bénéficier d’une pension minimum garantie ? Non, dès que la carrière atteint au minimum deux tiers de carrière complète, vous pourrez bénéficier d’une pension minimum garantie proportionnelle.

Si vous avez par exemple une carrière de 36 années civiles (d’au moins 208 jours en ETP pour chaque année), vous aurez droit à une pension minimum garantie, mais proportionnellement aux années, soit 36/45 de 1.123,34 euros = 897,67 euros (au taux isolé) ou 36/45 de 1.403,73 euros = 1122,99 euros (au taux ménage).

Et pour les carrières mixtes ou les temps-partiels?

Il existe des règles spécifiques pour les personnes ayant une carrière à temps partiel et/ou une carrière mixte. Renseignez-vous auprès du service Pension de votre mutualité régionale.

À maximiser pour une meilleure sécurité sociale

Force est de constater que les montants des minima, même si on en bénéficie à 100%, demeurent relativement bas par rapport au coût de la vie. Malgré cela, la pension minimum garantie reste une mesure importante de la sécurité sociale belge. Reste que, pour les personnes n’atteignant pas deux tiers d'une carrière complète, le filet de sécurité (notamment la Grapa)(2) se trouve encore plus bas et que les mesures d’accroissement via l’enveloppe dite "bien–être" ne les ont pas souvent concernées… Une solidarité à parfaire donc.

Pour en savoir plus ...

Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès du service Pension de votre mutualité régionale. Pour connaître les coordonnées du service proche de chez vous, appelez gratuitement la MC au 0800 10 9 8 7, envoyez un courriel au servicepension@mc.be ou surfez sur www.mc.be

Service social

Les Centres de Service social de la Mutualité chrétienne sont à votre disposition pour toute question sociale. Appelez gratuitement le 0800 10 9 8 7 ou surfez sur www.mc.be pour connaître les horaires de la permanence proche de chez vous.