Retour à Consommation

Covid-19 : nouvelles mesures en matière d'énergie     

par Nicolas Poncin (Infor Gaz Elec) et Aïda Abada (Énergie Info Wallonie) -

(c)iStock (c)iStock

Les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 sont nombreuses et touchent tous les aspects de notre vie : santé, famille, travail, logement, interactions sociales… Face à cette situation inédite, les différentes régions ont pris des mesures en matière d’énergie.       


À Bruxelles
Le gouvernement bruxellois a prolongé la trêve hivernale jusqu’au 30 juin 2020. Ce qui veut dire que plus aucune coupure sur base d’une décision de justice de paix ou d’une fin de contrat ne peut avoir lieu avant cette date. Les usagers qui se retrouvent dans cette situation sont fournis par Sibelga au tarif social. La fin de la fourniture coïncidera avec la fin de la trêve. Si les usagers n'ont pas pu prendre un contrat chez un fournisseur, ils seront coupés. Certaines organisations espèrent que cette trêve sera prolongée au-delà du 30 juin 2020 pour qu’on ne connaisse pas une vague de coupures en juillet.
Le gouvernement bruxellois a également décidé de débloquer 30 millions d’euros à destination des CPAS, dont une partie pourra directement servir au paiement de factures et/ou de dettes d’énergie.
Enfin, le gouvernement bruxellois a décidé d’élargir l’octroi du statut de client protégé aux ménages dont un membre bénéficie du chômage temporaire ou du droit passerelle. Le statut de client protégé permet à l’usager ayant reçu une mise en demeure de son fournisseur d’être alimenté par le fournisseur social Sibelga au prix du tarif social. Le contrat avec le fournisseur commercial est suspendu. L'usager doit mettre en place un plan de paiement pour payer sa dette et restera fourni par le fournisseur social.
Les ménages dont une personne a bénéficié du chômage temporaire pendant au moins 14 jours ainsi que les ménages dont une personne a bénéficié d’une indemnité suite à l’arrêt de son activité d’indépendant ou de commerçant pourront demander ce statut de client protégé dès la mise en demeure reçue de leur fournisseur pour leur résidence principale, ceci tant pour les contrats professionnels que pour les contrats résidentiels.
Le formulaire de demande sera disponible sur le site de Brugel (www.brugel.brussels). Il faudra y joindre une attestation de la caisse de chômage (pour le chômage temporaire) ou de la caisse d’assurance sociale (pour le droit passerelle), une copie de la mise en demeure et une composition de ménage si le contrat n’est pas au nom du bénéficiaire du droit passerelle ou du chômage temporaire.
Le statut sera octroyé pour une période de 12 mois. Durant cette période, l’usager pourra apurer sa dette à l'aide d'un plan de paiement. Après neuf mois, Sibelga informera l’usager de la fin de la protection, qui pourra alors demander la prolongation de cette protection s’il rentre dans les critères habituels.

N’hésitez pas à contacter Infor Gaz Elec au 02/209.21.90 ou à info@gazelec.info

En Wallonie
Depuis le 18 mars 2020, les coupures sont interdites. Les ménages qui ont un compteur à budget ont pu activer une période de non coupure pour consommer de l’énergie sans recharger leur compteur. Ces mesures prennent fin le 30 juin 2020 et d’autres aides ont été annoncées. Que faire pour éviter d’être coupé à la fin de cette période ? Comment bénéficier d’une aide ? 

Demander une aide au CPAS
Que vous ayez déjà une aide du CPAS ou non, que vous ayez un compteur à budget ou non, n’hésitez pas à contacter votre CPAS. Suite à la crise sanitaire, les CPAS bénéficient d’un budget pour aider les ménages ayant des difficultés à payer leurs factures d’énergie.

Vous disposez d’un compteur à budget actif

Vous avez un compteur à budget et avez activé la non coupure pendant le confinement :

Vous devez vous rendre deux fois dans un point de rechargement et y passer votre carte.

Avant le 30 juin, vous devez absolument y passer une première fois pour éviter d’être coupé.

Attention ! Si vous ne le faites pas, vous serez automatiquement coupé au début du mois de juillet.

Il est conseillé de ne pas effectuer de rechargement lors de ce premier passage.

Vous devrez faire un deuxième passage pour bénéficier d’une aide de 100 euros pour l’électricité et/ou de 75 euros pour le gaz. Ce passage doit s'effectuer avant le 31 octobre 2020.

À partir du moment où vous avez effectué ce (deuxième) passage :

-      Vous bénéficiez d’une aide de 100 euros pour l’électricité et/ou de 75 euros pour le gaz,

-      Votre compteur est remis à zéro (les sommes rechargées avant et pendant la période de non-coupure disparaitront donc de votre compteur mais seront comptabilisées sur votre facture de régularisation),

-      Vos index seront envoyés à votre fournisseur.

Au 1er juillet 2020, la période de non coupure sera clôturée et l’énergie consommée sera à nouveau décomptée de votre compteur à budget. Vous recevrez une facture de régularisation qui reprendra les rechargements éventuels effectués avant ce passage (depuis votre dernière facture de régularisation et pendant le confinement).

Vous avez un compteur à budget et n’avez pas activé la non coupure pendant le confinement

Vous pouvez également bénéficier de l’aide, en passant une fois dans un point de rechargement, comme expliqué ci-dessus.
Pour plus d’informations, consultez le site www.energieinfowallonie.be ou contactez Énergie Info Wallonie au 081/36.06.26 ou à info@energieinfowallonie.be