Retour à Consommation

Hausse des prix du gaz et de l’électricité : comment réagir ?

par NICOLAS PONCIN (INFORGAZELEC) ET MAGGIE KAHOZI (ENERGIE INFO WALLONIE) -

(c)iStock (c)iStock

Une plus grande demande en énergie au niveau mondial à la suite de la reprise de l’économie post Covid, une forte baisse des stocks de gaz, une concurrence entre les États pour se les approprier, une hausse du prix du CO2, etc. Plusieurs facteurs expliquent la hausse importante des prix de l'énergie. Cette hausse se répercute sur les factures des ménages. Que faire par rapport à son fournisseur ?


Le régulateur fédéral de l’énergie, la CREG, a évalué l'augmentation de la facture annuelle d’électricité à 116 euros (3.500 kWh/an) et à 598 euros celle de la facture annuelle de gaz naturel (23.260 kWh/an). Et les prix continuent d’augmenter…

Nous vous conseillons de rester vigilant et proactif. Vérifiez votre contrat actuel, comparez-le aux offres d'autres fournisseurs et suivez l’évolution du marché.
Les comparateurs sont des outils précieux. Pour recevoir des informations en toute indépendance, utilisez le site de comparaison des prix des régulateurs régionaux. En Wallonie, celui de la Cwape (1) et en Flandre, celui de la Vreg. A Bruxelles-Capitale, vous pouvez contacter Infor GazElec par téléphone au 02/209.21.90 ou remplir un formulaire en ligne sur inforgazelec.be pour recevoir une simulation avec les offres des différents fournisseurs.
Vous pouvez aussi consulter le CREG Scan qui compare votre contrat avec les offres actuelles du marché.

Comment comparer votre contrat aux offres du marché ?

Soyez attentifs aux éléments suivants :
- la durée de votre contrat : déterminée ou indéterminée ;
- le type de tarif : variable ou fixe ;
- la redevance fixe : facturée de manière forfaitaire ou en fonction de la durée du contrat.

• Contrat à durée déterminée ou indéterminée
Dans un contrat à durée déterminée, vous conservez les mêmes conditions durant toute la durée du contrat. Le fournisseur ne peut jamais augmenter le prix ou modifier le contrat en votre défaveur de sa seule volonté. Dans le cas d’un contrat à durée indéterminée, votre fournisseur peut en modifier les conditions et le prix s'il vous en avertit au préalable.

• Tarif fixe ou variable
Avec un contrat à prix fixe, votre tarif reste identique pendant toute la durée du contrat ou pour une durée déterminée. Vous n’êtes donc pas touché par la hausse des prix. Cependant, quand votre contrat arrive à son terme, votre fournisseur peut le renouveler avec de nouvelles conditions tarifaires. C’est alors à vous de comparer ces conditions et de changer éventuellement de fournisseur ou de contrat si vous trouvez de meilleures conditions.
Avec un contrat à prix variable, le prix fluctue selon l’évolution du marché. Votre tarif augmente avec la hausse des prix de l'énergie. Vous ressentirez donc directement cette hausse sur votre facture de régularisation.
Attention, certains fournisseurs auraient temporairement cessé de proposer des tarifs fixes parmi leurs offres tarifaires ou refuseraient d’octroyer un prix fixe à leurs clients. Nous investiguons actuellement la situation.

• La redevance fixe
La redevance fixe sert à couvrir les divers frais administratifs des fournisseurs pour un an de contrat. Le montant et le mode de calcul sont déterminés par le fournisseur. Certains fournisseurs facturent la redevance au prorata du nombre de jours durant lesquels vous restez clients. D’autres la facturent entièrement par année entamée. Dans ce cas, si vous changez de fournisseur après un mois par exemple, le montant de la redevance vous est facturé pour l'année entière et pas uniquement pour un mois. Nous déplorons cette pratique pourtant répandue.

Quelle attitude adopter ?

Vous avez un contrat à prix fixe ? Nous vous conseillons de ne rien faire pour le moment. À l’approche de la fin de votre contrat, comparez les différentes offres sur le marché. Cette comparaison déterminera si une offre plus avantageuse existe ou si vous pouvez accepter la proposition de renouvellement de votre fournisseur.

Vous avez un contrat à prix variable ? Vous pouvez augmenter vos acomptes ou mettre de côté un certain montant par mois. Cela vous évitera les mauvaises surprises lors de la facture de régularisation. Vous pouvez aussi changer de contrat dès maintenant et opter pour un contrat à prix fixe. Mais attention, vous devez alors absolument suivre l’évolution du marché et changer de contrat en cas de baisse des prix. Choisir un prix fixe peut éventuellement vous protéger contre une hausse des prix cet hiver. Mais cette protection n'est pas garantie. Personne ne connait l'évolution des prix à venir. Ils pourraient en effet baisser dans les prochains mois, même si ce n’est pas ce qui est actuellement pressenti.

Prenez l’habitude de relever vos index de manière régulière et d’en conserver une trace. Vous pouvez en prendre une photo une fois par an, lorsque vous recevez la demande de relevé d’index par votre gestionnaire de réseau de distribution (ORES, RESA, etc.). N’oubliez pas de les com muniquer par écrit à ce dernier. Ainsi, vous vous assurez que vos factures se basent sur votre consommation réelle et non sur une consommation estimée.


(1) Plus d'infos sur l'utilisation du simulateur de la CWAPE et sur le choix du fournisseur sur energieinfowallonie.be.

Pour en savoir plus ...

Besoin d’aide pour vous accompagner dans vos démarches en matière d’énergie ? N’hésitez pas à contacter :
• À Bruxelles : InforGazElec : 02/209.21.90 • info@gazelec.info
• En Wallonie : Énergie Info Wallonie : 081/24.70.10 • info@energieinfowallonie.be

Nous vous conseillons de rester vigilant et proactif. Vérifiez votre contrat actuel, comparez-le aux offres d'autres fournisseurs et suivez l’évolution du marché.