Retour à Consommation

Les monnaies citoyennes en plein essor

(c) iStock (c) iStock

16 monnaies locales sont recensées aujourd'hui dans 196 communes en Wallonie et à Bruxelles. Cela représente plus d'1,3 million d'unités actuellement en circulation. Une bonne nouvelle pour le commerce de proximité et la valorisation des produits régionaux.


Les monnaies locales complémentaires (MLC) sont des monnaies ayant cours dans une zone restreinte et destinées à favoriser les liens commerciaux entre citoyens d'une même ville ou région. Les commerces partenaires affichent leur soutien à ce système en apposant un autocollant sur leur vitrine. Ce faisant, ils s'engagent aussi à respecter une charte commune. Avec l'adhésion de 539 nouveaux commerces ou professionnels pour la seule année 2020, le nombre de prestataires participants a maintenant dépassé les 2.000.

Un bémol tout de même à ce succès : le nombre de volontaires qui gèrent ces 16 monnaies a, quant à lui, baissé de 236 à 198. Avec l'impossibilité de se rencontrer physiquement, la crise sanitaire a rendu les collaborations plus difficiles et a pu entraîner une baisse de motivation chez certains.

Autre fait marquant en 2020 : l'essor des monnaies locales digitales. Après l’Épi lorrain (Gaume et Pays d’Arlon) et les Blés (Grez-Doiceau), ce sont maintenant le Voltî (Marche, Ciney), le Val’heureux (Liège et sa région) et le Carol’or (Charleroi) qui ont adopté un système de paiement électronique, en complément à la monnaie papier. La Zinne, à Bruxelles, devrait suivre bientôt (1). "La digitalisation facilite les transactions entre entreprises, mais favorise également l’accès à la monnaie citoyenne pour les utilisateurs, explique Nicolas Franka, chef de projet chez Financité. Grâce à l’application mobile, plus besoin de se rendre au comptoir de change pour obtenir des billets, il suffit de charger son compte sur son smartphone. Ça ne prend que quelques secondes."

Les monnaies locales bénéficient de plus en plus du soutien des pouvoirs publics. À Charleroi, chaque citoyen a reçu l'équivalent de 20 Carol'Or dans le cadre du plan de relance de la ville. À Tournai, ce sont des institutions de soins qui ont remercié leur personnel en leur offrant des bons cadeaux en Yar plutôt qu'en euros (2).


(1) "La monnaie locale zinne bientôt digitalisée et davantage répandue", bx1.be, 12 janvier 2021.
(2) yar-tournai.be/actualites

dans celui-ci avant qu'il ne soit com-mercialisé sur le marché européen. Ilsne sont cependant pas tenus de four-nir la composition détaillée des ex-traits de plantes et des huiles essen-tielles, d'où la possible présenced'arômes nocifs dans les cigarettesélectroniques. "Davantage de recherches sont néces-saires quant à la sécurité des arômesprésents dans les cigarettes électro-niques, parce qu'actuellement, beau-coup de données manquent encore,notamment sur la génotoxicité de cer-tains ingrédients, révèle Sophia Ba-rhdadi, chercheuse à Sciensano. "En-tretemps, l'utilisation d'ingrédients entraînant un risque potentiel pour lasanté doit être limitée autant que pos-sible par mesure de précaution." L’ins-titut de santé publique suggère doncd'établir, par exemple, une liste d'in-grédients interdits, qui pourrait ré-duire les risques de ces cigarettesélectroniques.//JMÉtant donné la prolongation des mesures restrictives liées au Covid, legouvernement fédéral a prolongé jusque fin juin 2021 toute une sériede dispositions sociales pour soutenir les travailleurs et les allocatairessociaux. Voici un aperçu non exhaustif. Salariés • Chômage temporaire pour forcemajeure Corona, y compris pourdes motifs spécifiques comme laquarantaine du travailleur ou cellede son enfant : allocation correspon-dant à 70% du salaire moyen pla-fonné (plafond fixé à 2.754,76 eurospar mois) + 5,63 euros par jour àcharge de l'Onem. • Incapacité de travail primaire(moins d'un an) : indemnité sup-plémentaire de 10% du salaire jour-nalier brut + 5,63 euros par jour. Lasomme de l'indemnité d’incapacitéet du supplément est plafonnée à79,80 euros par jour. Elle ne peut enaucun cas dépasser le salaire journa-lier brut perdu.Chômeurs indemnisésGel de la dégressivité des allocationsde chômage et d'insertion dans letemps (depuis le 1er mars 2020). Indépendants• Droit passerelle de crise- en cas d'interruption forcée : dou-Des mesures de soutien à nouveau prolongées blement de la prestation financière,soit 2.583,38 euros (sans charge defamille) et 3.228,20 euros (avec char -ge de famille). - en cas de baisse du chiffre d'affairesd’au moins 40% par rapport aumême mois de l’année 2019 : indem-nité de 1.291,69 euros (sans charge defamille) et de 1.614,10 euros (aveccharge de famille). - en cas de mise en quarantaine oude soins apportés à un enfant (sept

Pour en savoir plus ...

Plus d'infos : financite.be