Environnement

 "L'éclaboussomètre" dans le rouge
 

Biodiversité : Une étude anglaise menée avec les données d’automobilistes confirme le déclin dramatique des populations d'insectes volants 

1 min.
Les insectes disparaissent des routes (c)AdobeStock
Les insectes disparaissent des routes (c)AdobeStock
Sandrine Warsztacki

Sandrine Warsztacki

Les conducteurs qui prennent la route depuis longtemps sont nombreux à le remarquer : après un long trajet, les vitres du pare-brise restent étrangement propres…  Une étude menée au Royaume-Uni par les fondations Kent wildlife trust et The Invertebrate conservation trust révèle une diminution du nombre d’insectes volants de 60 % entre 2004 et 2021. Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont utilisés un protocole original. Ils se sont basés sur les données transmises par des milliers d’automobilistes bénévoles concernant le nombre d'impacts d'insectes écrasés sur leur carrosserie. Les volontaires étaient invités à télécharger l'application "Bugs Matter", à nettoyer leur plaque d'immatriculation avant de partir et à envoyer une photo de celle-ci à leur arrivée en précisant les caractéristiques de leur trajet. Précédemment, une recherche utilisant une méthode de récolte de données similaire a été menée sur les routes danoises. Les résultats, publiés dans Ecology and Evolution, montrait une diminution du nombre d'insectes de 80 % à 97 % sur certaines routes entre 2007 et 2017. "Les travaux menés par les deux fondations britanniques montrent, l’apport potentiel de la science dite participative pour documenter un phénomène longtemps demeuré difficile, voire impossible, à mesurer", commente le journaliste Stéphane Foucard, qui relaie cette étude britannique dans les colonnes du journal Le Monde 

Lire aussi :

(c)ILLUSTRA

Le citoyen, ce scientifique qui s'ignore                                                      

Ces travaux locaux menés sur les routes sont aussi un élément de plus qui vient confirmer les vives inquiétudes des scientifiques concernant la disparation massive des populations globales d'insectes. En 2019, un état des lieux publié par la revue Biological Conservation portant sur 73 études avançait le chiffre de 30 % d’espèces menacées d’extinction. En cause : agriculture intensive, pesticides, réchauffement climatique...

Lire aussi :

© Adobe Stock

Pollinisation et abeilles : une longue histoire d'amour

test