Navigation
Retour à Bien-être

Alimentation

Perte de poids, intolérance alimentaire, diabète, compétition sportive… nombreuses sont les raisons de vouloir modifier son alimentation. Spécialistes reconnus, le diététicien et le médecinnutritionniste apportent chacun leurs compétences et proposent une prise en charge personnalisée. Dans certains cas, ils travaillent de concert pour assurer un suivi optimal.

En savoir plus

Aujourd'hui, celui qui souhaite réduire sa consommation de viande ou la supprimer de ses menus est comblé. Les hachés, escalopes, burgers et autres charcuteries végétales ont trouvé une place de choix dans les petits et grands commerces d'alimentation. Et pas seulement ceux estampillés "bio". De quoi ces produits sont-ils composés ? Tiennent-ils leurs promesses nutritionnelles ? Comment bien les choisir ? Coup d'oeil dans ces assiettes revisitées.

En savoir plus

Un supermarché où produits frais, locaux, souvent bios sont vendus 40% moins cher qu'en grande surface ? Où les clients sont en même temps travailleurs et propriétaires du magasin ? Où le collectif prime sur l'individu ? Le documentaire Food Coop encense Park Slope, la coopérative de Brooklyn.

En savoir plus

La chirurgie bariatrique est l’un des moyens qui permet à la personne souffrant d'obésité de perdre beaucoup de poids et de résoudre ainsi nombre de ses problèmes de santé. Mais une modification des habitudes alimentaires et du mode de vie est indispensable pour des résultats durables. À la Clinique de l'obésité au CHU UCL Namur (site Ste-Elisabeth), un programme d'éducation renforce l'accompagnement des patients bypassés.

En savoir plus

Pour nourrir les 9 à 10 milliards d'habitants de la planète à l'horizon 2050, l'accroissement des rendements agricoles ne suffira pas. Car, outre le combat contre la faim, il faudra à la fois tenir compte d'impératifs environnementaux et de santé et assurer un revenu décent aux producteurs, au Nord comme au Sud. De là, les immenses espoirs placés dans l'agroécologie.

En savoir plus

Ne plus boire d'alcool pendant tout le mois de février, en solo ou en équipe. Tel est le défi proposé par la Fondation contre le cancer. Pour éviter d'installer l'alcool comme simple habitude ou réflexe, étant donné ses multiples inconvénients pour la santé.

En savoir plus